Alpha Condé : “mobilisons-nous pour sauver nos vies”

Top de nos lecteurs

Guinée : ils ont voté pour “renouveler son permis de les tuer”

“La politique ce n’est qu’une certaine façon d’agiter le Peuple avant de s’en servir.” Talleyrand-Périgord. « Nous demandons que cette Constitution qui est falsifiée soit...

Démissions en cascade à l’UFR : la descente aux enfers pour le parti de Sidya Touré

Démissions massives, passes d’armes entre les membres du bureau exécutif, inconstance du leader, volatilité des militants, absence de conviction, bref, une entreprise à haute...

Bicéphalisme au sein du RPG Arc-en-ciel: vers un effondrement du parti au pouvoir !

Cela n'est qu'un secret de polichinelle pour personne, quand on rappelle que rien ne va au sein du parti pouvoir, le RPG Arc-en-ciel. Une...

Falsification supposée de la Constitution : le Ministre de la justice enterre la polémique

Au cours d'un point de presse animé ce jeudi 04 juin au département de la justice, le Ministre dudit département s'est prononcé sur la...
Alpha Oumar Diallohttp://aminata.com
Alpha Oumar Diallo est journaliste de formation. Issu de l'Institut Supérieur de l'Information et de la Communication (ISIC), ce jeune pétri de talents et d'objectivité a travaillé dans de nombreuses rédactions en Guinée et a collaboré avec de médias étrangers. Passionné de l'écriture, il traite régulièrement des sujets d'actualité en toute impartialité et fait des analyses objectives.

Dans une adresse à la nation dans la soirée de ce jeudi 26 mars 2020, le président guinéen Alpha Condé à l’instar de plusieurs pays du monde, a décrété l’état d’urgence face à la montée en puissance du Coronavirus.

Selon le numéro 1 guinéen, c’est sur les recommandations des experts, qu’il prend des mesures renforcées dans la lutte contre la pandémie avec comme objectif de combattre et prévenir la propagation du Coronavirus à travers le pays.

Les recommandations prises sont: . 1-L’Etat d’urgence est déclaré sur toute l’étendue du territoire national à partir de ce soir, à 00H précise pour une durée d’un mois reconductible, conformément aux dispositions constitutionnelles.

2. Toutes les frontières terrestres sont fermées (entrées/sorties) pour tous les voyageurs en dehors du transport des marchandises pour une durée de trente (30) jours renouvelables.3. Pour les transports de marchandises, le nombre de convoyeurs est limité à 2 apprentis et 1 chauffeur. A leur entrée sur le territoire national, ils seront soumis au suivi comme contact, durant quatorze (14) jours. Le suivi peut se poursuivre en Guinée ou dans le pays de provenance, sous la coordination des autorités des deux pays. 4.Les transports en commun de la ville de Conakry seront soumis à une limitation de passagers : 3 passagers par voiture, 1 par moto, et 7 à 10 par minibus. 5. En ce qui concerne les lieux publics, tous les établissements d’enseignement préscolaire, primaire, secondaire, professionnel et universitaire seront fermés pour une durée de quatorze (14) jours renouvelables si nécessaire.

A LIRE =>  Banlieue de Conakry: deux enfants de 4 ans retrouvés morts dans un véhicule
A LIRE =>  Covid-19 : Faya Millimono dénonce la gestion "honteuse" du gouvernement

6.Tous les bars, salles de jeux, de spectacle, de cinéma et autres lieux de rassemblement seront fermés pour une durée de quatorze (14) jours, renouvelables. 7. L’accès aux lieux publics et privés (marché, restaurants, banques etc.) se fera sous condition du respect des gestes barrières sanitaires (installation de kits de lavage des mains, distanciation de 2 mètres etc. 8. Tous les rassemblements sont limités à vingt (20) personnes. 9.Toutes les conférences internationales prévues en Guinée sont suspendues ou différées jusqu’à nouvel ordre.10. Les ateliers et les formations réalisées à l’intérieur du pays ne doivent pas avoir plus de (20) participants maximum et seront organisés dans des conditions pouvant respecter la distanciation physique entre les participants et le respect des mesures barrières sanitaires. Toutes exceptions à cette décision nécessiteront l’accord préalable du Ministère de la Santé. 11.Toutes les compétitions sportives et évènements culturels sont interdits.

12.Tous les voyages non essentiels dans les pays où ont étés confirmés plus de 50 malades du COVID 19 seront reportes. 13. Les lieux de culte (mosquées et églises) sont fermés pour une durée de quatorze (14) jours, renouvelables.14. Les cérémonies religieuses ou retraites islamiques sont interdites.15. Le non-respect de ces mesures pourra être suivi de dispositions disciplinaires.

A LIRE =>  Prévention contre le COVID 19 :  la Société des Eaux de Guinée (SEG) s’implique et salue les efforts du gouvernement

Poursuivant, il a fait savoir que les institutions républicaines, les départements ministériels, les administrateurs territoriaux et les élus locaux sont chargés de veiller au respect des gestes barrières sanitaires (installation de kits de lavage des mains, distanciation d’un mètre au moins etc.)

“Dans chaque localité, les autorités administratives compétentes et les forces de l’ordre sont invitées à faire appliquer de manière rigoureuse les mesures édictées. Lavons-nous régulièrement les mains, évitons de nous serrer les mains, observons tous une certaine distance de sécurité avec les autres et ne nous exposons pas aux éternuements. Mobilisons-nous pour sauver nos vies, notre santé et notre bien-être”, a-t-il lancé.

Mamadou Aliou Barry pour Aminata.com

(+224) 622 304 942

- Advertisement -

A lire également

L'info première en Guinée

Guinée : ils ont voté pour “renouveler son permis de les tuer”

“La politique ce n’est qu’une certaine façon d’agiter le Peuple avant de s’en servir.” Talleyrand-Périgord. « Nous demandons que cette Constitution qui est falsifiée soit...

Démissions en cascade à l’UFR : la descente aux enfers pour le parti de Sidya Touré

Démissions massives, passes d’armes entre les membres du bureau exécutif, inconstance du leader, volatilité des militants, absence de conviction, bref, une entreprise à haute...

Bicéphalisme au sein du RPG Arc-en-ciel: vers un effondrement du parti au pouvoir !

Cela n'est qu'un secret de polichinelle pour personne, quand on rappelle que rien ne va au sein du parti pouvoir, le RPG Arc-en-ciel. Une...

Falsification supposée de la Constitution : le Ministre de la justice enterre la polémique

Au cours d'un point de presse animé ce jeudi 04 juin au département de la justice, le Ministre dudit département s'est prononcé sur la...

Labé : ouverture du procès d’un escroc aux multiples forfaits

La montre indiquait 13 h quand le dixième cas programmé sur le rôle a démarré dans un  TPI plein comme un œuf et où...
0 Shares
x