Alpha Condé : « je m’en fous…»

Alpha Condé, président de la République de Guinée
Alpha Condé, président de la République de Guinée

Se sentant très offenser par certaines critiques de son séjour aux Etats-Unis d’Amerique pour assister à un forum économique, Alpha Condé a decidé de se defouler contre ses detrateurs qui estiment que sa visite dans cette grande puissance s’inscrit dans de la recherche de soutien pour le projet de modification de la constitution en cours.

Sur les ondes de télévision natinale (RTG) dans la nuit du mercredi 18 septembre 2019, le chef de l’Etat guinéen a indiqué qu’il n’est pas venu en Amerique pour la potitique. Car pour lui, la politique guinéenne se fait en Guinée et non à l’extérieur.

«Si on doit faire des changements, c’est en Guinée, ce n’est pas l’extérieur. La Guinée n’a pas voté non en 1958 pour être l’Etat le plus indépendant pour retourner sous la domination de quelqu’un», a-t-il déclaré.

Poursuivant, Alpha Condé a defoulé sa colère, «Moi je m’en fous de ce que les gens pensent à l’extérieur, ils n’ont qu’à écrire ce qu’ils veulent. C’est le peuple de Guinée qui décide, qui vote, c’est lui qui m’a élu. Moi je suis venu ici pour attirer le capital américain, je ne suis pas venu ici souhaiter le soutien, je n’ai pas besoin de soutien, mon soutien c’est le peuple de Guinée, c’est le peuple de Guinée qui m’a élu. S’il y a des gens qui pensent qu’il faut chercher des soutiens à l’extérieur, c’est leur problème», a-t-il ajouté.

Ibrahima Sory BARRY pour Aminata.com

Tel: 656 77 52 34