Alpha Condé à Labé : «Nous allons donner dans toutes les préfectures des machines pour la moisson »

Ce jeudi 20 décembre2018, le président Alpha Condé a foulé le sol de Labé. Ce n’était pas arrivé depuis juin dernier où il était venu au compte de la journée de l’éleveur.

Cette fois le PRAC serait venu pour le coup d’envoi des travaux de bitumage de 15 km de route octroyés par le gouvernement.

 Dans un stade plein et vêtu de sa tenue des grandes jour sa tenu un discours de quarante minutes environ sans pour autant parler de bitumage.

Histoire, jeunesse, féminisme et perspectives en promesses nouvelles.

« Le Fouta a toujours été une terre d’accueil qui est symbolisée par votre mot ”tooli”,la Guinée ne peut gagner que si les guinéens sont unis. Comme la jeunesse ne comprend pas l’histoire de la Guinée, on va revenir sur cette histoire.

En 1958, trois colonies ont voulu voter non, le Sénégal, le Niger et la Guinée.

Pourquoi seule la Guinée l’a fait ?

Parce qu’en 1958 tous les hommes politiques guinéens se sont donnés la main. Sekou Touré était le président du RSA mais il y avait Beaucoup, Barry III, Diawadou et Camara…

Je vais parler à la jeunesse et aux femmes, ma volonté a toujours été de travailler pour eux mais la Guinée avait beaucoup de retard ,mais il fallait aussi se débarrasser de la dette.

Grâce à Dieu on a atteint la PPTE malheureusement Ebola est venu pendant deux ans freiner les efforts.

Mais la Guinée a repris sa marche en avant, nous allons nous consacrer désormais à la microéconomie, la macroéconomie c’est bon mais ne change pas l’assiette de la ménagère.

De quoi ont besoin nos femmes et nos jeunes ?

Les renforcer dans l’agriculture, c’est pourquoi nous avons lancé une grande campagne pour la production du fonio. Nous allons donner dans toutes les préfectures des machines pour la moisson et pour piler…

Aujourd’hui nous vivons dans un monde avec beaucoup de défis à relever, lutte contre le terrorisme, changement climatique et le combat pour le développement, il s’agit de savoir si les guinéensveulent être dans le peloton de tête ou non?…

Le Fouta est une région très religieuse et qui sait que c’est Dieu qui donne le pouvoir, il donne à qui il veut et retire quand il veut, quand on craint Dieu on n’a pas besoin de violence.

Quelle en est la preuve ?

Sous la première République j’ai été condamné à mort, sous la deuxième République on m’a mis en prison, en1993, j’ai gagné les élections mais j’ai dit que je ne veux pas régner sur un cimetière… voilà que je suis président de la Guinée »

Pendant ce discours fleuve, le PRAC n’a aucune fois mentionné les routes ou le bitumage et a laissé ce soin à Kerfalla Personnes Camara patron de Guicopress et responsable des 41 km de bitume à poser de Labé à Dalaba dans un délai de 20 mois.

La pose de la première pierre a eu lieu à Konkola près de la pompe hydraulique du quartier où les précédents travaux s’étaient arrêtés à13 h.

Il faut rappeler qu’à la réception du PRAC au stade, le Maire de la commune rurale de Garambe Elhadj Tafsir Sow a fait une crise mortelle.

Ousmane K. Tounkara, correspondant d’Aminata.com