Fodé Diakité, président de l'Association guinéenne pour l'unité et la transparence
Fodé Diakité, président de l'Association guinéenne pour l'unité et la transparence

L’Association Guinéenne pour L’unité et la transparence observe de très près la situation actuelle de la Guinée plongée dans une crise incontrôlable conséquence d’une vague de répressions perpétrée et instauré par le régime du président du pays Alpha Condé.

L’association Guinéenne pour l’unité et la transparence dénonce les atteintes à la démocratie du président Alpha Condé qui cherche à décrocher illégitimement un troisième mandat.

Le régime de Mr. Alpha Condé veut se donner l’apparence de démocratie. Mais c’est plutôt une dictature basée sur la violence, la haine et les achats de conscience pour manipuler les choix politiques des Guinéens qui exigent le respect de la constitution et du calendrier électoral.

Mr. Alpha Condé cherche à créer un climat d’affrontement et de division au sein de la société guinéenne en instituant la corruption et la discrimination ethnique. Nous constatons avec amertume que, contrairement à ce que reflete  la constitution,  la majorité des partis politiques guinéens se basent sur la composante ethnique, régionaliste et no national.

Le président Alpha Condé se situe à la tête d’un appareil d’état anti-démocratique et hors-la-loi.

 

L´Association Guinéenne pour l’unité et la transparence est unanime pour condamner ce système dictatorial avec un lourd bilan de violence, injustice, harcèlement ethnique et appels à l’affrontement entre les citoyens guinéens. Il appartient donc aux Guinéens de l’intérieur et de l’extérieur de tout bord politique, de toute appartenance ethnique et de toute créance religieuse de dénoncer ces pratiques d’Etat.

Nous sollicitons le soutien de toutes les démocraties  du monde ainsi que des organisations Nationals et  internationales de défense des droits de l’homme d’être témoins du manque de justice et de démocratie en Guinée
Nous demandons à la commission des droits de l’homme de l’ONU, aux instances internationales de droit et a tous les diplomates accrédités en Guinée  de veiller sur l’accomplissement des droits  individuelles et respect de la justice et de la constitution guinéenne et de condamner le système de  violence privilégié par le régime de Alpha Condé.

Nous saisissons aussi l’occasion de cet écrit pour saluer le courage et la résistance du peuple guinéen déterminé à faire face aux crimes horribles perpétrés par le régime répressif et autocrate d’Alpha Condé et dénoncer l’illégitimité des institutions Guinéennes.

Nous demandons aux forces de l’ordre d’être impartiales, patriotes et d’être exemplaire dans le respect des lois et de la lutte contre la violence, la barbarie et brigandage des citoyens guinéens. D’être le garant de la sécurité et de l’intégrité territoriale.

Nous adressons un message à toute l’opposition et à toute la classe politique pour qu’ils prennent conscience de la gravité de leur acte en allant au parlement malgré l’illégitimité de l’institution.

Nous considérons ce comportement politique comme une attaque à la constitution et un coup d’état à la démocratie guinéenne
Nous tenons à mettre en connaissance de l’opinion publique guinéenne que durant les cinq années du mandat de ces députés aucune loi ou législation portant sur l’intérêt suprême du pays et des citoyens n’ont été décrétés. En revanche, toute loi œuvrant en faveur des intérêts collectifs des députés a été immédiatement mise en marche et voté.

L AGUT, consciente des grands défis à relever dans le futur sollicitent l’union de toutes les forces guinéennes pour encourager la nouvelle génération de prendre en main ferme le destin de notre pays pour avancer ensemble vers le progrès et le développement.

Merci beaucoup à toutes et à tous

VIVE LA GUINÉE

VIVE LA PAIX

 

Association Guinéenne pour l’unité et la transparence 

Fode Diakite.

Président

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

PARTAGER