A LA UNEPolitique

Ahmed Kourouma: « Alpha Condé vient de franchir un nouveau cap dangereux »

Comme nous vous l’annoncions dans l’une de nos précédentes dépêches, l’opposition républicaine a tenu une réunion d’urgence ce vendredi 14 décembre 2018 au quartier général de l’Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG) dans la banlieue de Conakry.

Au terme de la rencontre, Cellou Dalein Diallo et Cie ont accusé les forces de l’ordre d’avoir utilisé lors de la manifestation du jeudi 13 décembre 2018 à Conakry du gaz toxique pour tuer lentement les opposants.

“Les forces de répression du régime, ont trouvé une nouvelle arme qui est celle de tuer lentement, doucement, par empoisonnement. Il y a eu usage de gaz toxiques qui sont destinés aux animaux féroces. Les bombes lacrymogènes utilisées seraient périmées, ou sont périmées. Et leur usage, formellement interdit par la convention internationale des droits de l’homme. Nous portons à la connaissance de l’opinion publique nationale et internationale que le régime dictatorial du président Alpha Condé, vient de franchir un nouveau cap dangereux dans la répression barbare, qu’il ne cesse d’infliger aux militants de l’opposition et à leur dirigeants”, a dit Ahmed Kourouma vice président du parti GRUP dans son compte rendu.

Mamadou Aliou Barry pour Aminata.com

(+224) 622 304 942

A LIRE =>  Guinée / Gouvernement de Transition : les premières réactions de Ousmane Gaoual Diallo nouveau ministre de l'Habitat
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Translate »