La situation s’empire vers Cosa suite à l’affrontement entre forces de l’ordre et des jeunes manifestants. Déjà, un poste de police vient d’être incendié par des hommes en colère qui sont sortis suivre le mot d’ordre de la marche de l’opposition républicaine.

Cette confrontation s’est passée quand les forces de l’ordre on décidé d’empêcher les manifestants de descendre vers le lieu interdit par le gouverneur de la ville de Conakry, Mathurin Bangoura. Après quelques échanges des jets de pierre et de gaz lacrymogènes, les jeunes manifestants ont foncé vers un poste de poste qu’ils ont d’abord vandalisé avant de l’incendier.

Un autre poste trouvant à l’alentour a failli subir la même chose, mais ils ont été empêchés par les forces de l’ordre qui les ont pourchassé dans les quartiers.

Quelques manifestants ont été arrêtés par  les maintiens d’ordre.

Mamadou Aliou Diallo et Zézé Emena Guilavogui depuis Cosa pour Aminata.com