Alors que le sous-préfet de  Laafou dansait sur des braises  sur  pression  des  jeunes  de sa  circonscription  territoriale  qui  le  soupçonnait  d’avoir détourné des  kits de  projection distribués  aux  sous-préfecture du  pays, le  ciel  semble  se  dégager  pour  lui  de  façon  progressive.

Il y a quelques jours qu’il justifiait la confusion entre la sous-préfecture de Laafou et  le district  homonyme du  même  nom.

Jeudi 06 septembre 2018, dans l’après-midi   une  correspondance du ministre de  la  communication est  venue lever l’équivoque.

Joint au téléphone le  sous-préfet Mamadou Kourouma  nous  a expliqué  que  dans  la  missive qu’il  venait  à peine  de  recevoir et  dans  laquelle , le  ministre  de  la  communication déplore, la confusion qui  a  causé  le  désagrément aux jeunes  de  la  sous-préfecture  de  Laafou et où il   promet de  rectifier  le  tir sans  toutefois  donner  une  échéance.

Pour rappel, l’histoire de ces  kits  a  éclaté  quand  le  vice-président  des  jeunes  de  Laafou  a  pris  part  à une  formation  où les  responsables  de jeunesse étaient  réunis  au  centre  rural de Lelouma juste  après la  coupe  du  monde de football dernière.

Le vice patron des jeunes estime avoir enfin compris que le sous- préfet n’était en rien mêlé à l’erreur survenue qui prive Laafou de kits dotés à l’ensemble des sous-préfectures  du  pays.

Toutefois, les jeunes ne démordent pas quant à leur volonté de récupérer les kits qui leur  sont  destinés  sans  quoi ils  n’écartent  pas  de  réclamer le  départ  de  certains de leurs  responsables.

Ousmane K. Tounkara, correspondant d’Aminata.com

PARTAGER