A LA UNE

Actualité guinéenne : Résumé de la journée du lundi 21 novembre 2022

Une mission du Partenariat Mondial pour l’Éducation (PME) séjourne actuellement en Guinée. Elle est conduite par Mme Adria RAKOTOARIVONY, Responsable d’équipe-pays pour la République de Guinée et du Mali.
La mission a été reçue ce lundi par le Ministre de l’Enseignement Pré-Universitaire et de l’Alphabétisation président du comité interministériel de pilotage et de coordination CIPC.
Mme Adria était accompagnée des Partenaires Techniques et Financiers du Fonds Commun Éducation (AFD, UNICEF).
Devant les Secrétaires Généraux des trois départements ministériels, le cabinet du MEPU-A et les cadres du Secrétariat Technique du ProDEG , les échanges ont porté sur le soutien de la Guinée dans le déploiement du nouveau modèle opérationnel de financement du PME. Il a aussi été question de la mise en œuvre du FCE-BAS du ProDEG et du suivi des conclusions de la rencontre entre le Directeur Général par intérim du PME et le Ministre guinéen de l’Économie et des Finances en marge de la réunion annuelle de la Banque Mondiale en Octobre 2022 à Washington.

Dans un arrêté rendu public, ce lundi 21 novembre 2022, le ministre de la Justice et des Droits de l’Homme, a procédé à la suspension de certains magistrats notamment de la cour d’appel de Conakry pour cause, dit-il, « d’insuffisance professionnelle constitutive de faute disciplinaire ». Il s’agit de, Madame Oumou Hawa DOUKOURE, présidente de la 2e Chambre Civile Economique et Administrative; de Madame Idiatou BARRY, conseillère à la Cour d’Appel de Conakry et de Monsieur Sékou KABA, conseiller à la Cour d’Appel de Conakry.

A LIRE =>  Labé_ Un conducteur de taxi meurt dans une collision survenue à Tountouroun

Dans le cadre du procès du massacre du 28 septembre 2009, le gendarme Mamadou Aliou Kéita à comparu à la barre ce lundi 21 novembre pour répondre des fait présumés de coup, blessures et de viol, dans l’enceinte du stade. Comme tous les autres accusés, il a nié les faits qui lui sont reprochés.

Sur les accusations de viol sur une certaine Assiatou Barry, qui serait une des victimes des évènements du 28 septembre, Mamadou Aliou Keita a déclaré,  » Je ne connais pas du tout madame Assiatou Barry…Mon éducation et ma formation ne me permettent pas de violer une femme que ce soit au stade ou en dehors du stade « .

Toujours dans le cadre du procès du massacre du 28 septembre 2009, le Commandant de la région spéciale de la gendarmerie de la ville de Conakry, le Colonel Bienvenu Lamah a été placé sous mandat de dépôt à la maison centrale de Conakry. Cela fait suite aux sa citation par l’ancien aide de camp de Capitaine Moussa Dadis Camara, le Commandant Aboubacar Diakité alias Toumba devant le tribunal de première instance de Dixinn délocalisé à la cour d’appel. Le Colonel Lamah, directeur du centre de formation du camp de Kaleah à l’époque des fait et Jean Louis Kpoghomou, président des jeunes recrues de Kaleah au moment des faits, ont passé trois (3) jours d’audition au PM3 de Matam.

A LIRE =>  Labé_ Des acteurs politiques et de la société civile réagissent au délai annoncé de 24 mois pour la transition

Dans la matinée de ce lundi, un scandale concernant le ministre porte-parole du gouvernement Ousmane Gaoual Diallo a éclaté aux abords de l’immeuble abritant les locaux du groupe HADAFO média. Le ministre des postes, télécommunications et de l’économie numérique est accusé par un homme qui dit être son frère, d’avoir détourné plusieurs parcelles dont certaines qui appartiennent à leur famille. D’après ce dernier, Ousmane Gaoual Diallo se serait accaparé de ces domaines pour y faire des constructions.

Cheick Alioune

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Centre de préférences de confidentialité

Necessary

Advertising

Analytics

Other

Translate »