Des femmes membres de sections nationales du réseau des femmes leaders africaines
Des femmes membres de sections nationales du réseau des femmes leaders africaines

En ce début d’année 2019, la Sierra Leone a emboité le pas la République du Congo (Brazzaville) dans la mise en place des sections nationale du réseau des femmes leaders africaines le 16 janvier 2019 avec le soutien de l’ONU-femme et de l’union africaine.

L’objectif principal de la mise en place de ces sections nationales de l’AWLN est de localiser les efforts des Nations Unies (par l’intermédiaire d’ONU Femmes) et de l’Union Africaine pour soutenir le leadership et la participation des femmes africaines à la paix, la sécurité, la stabilité et le développement, conformément aux objectifs 2030 et 2063 « Nous voulons l’Afrique ».

Le 18 décembre 2018, les femmes leaders de la Sierra Leone, avec le soutien de l’ONU Femmes et de l’Union Africaine, ont mis en place la section nationale des femmes leaders Sierra-léonais (AWLN). Cette mise en place s’est tenue à Freetown avec la participation de Cent cinq (105) participants représentant tous les secteurs et des institutions présentes dans le pays.

L’Ambassadrice Medina Wesseh, Secrétaire générale de l’Union du fleuve Mano, a dans son discours liminaire souligné que « le lancement du Chapitre national AWLN en Sierra Leone générera une vision / force / voix / cohésion / sortie commune ou partagée. Le lancement n’est que la première étape. Notre travail doit être accéléré si nous voulons atteindre les objectifs de développement durable et la vision africaine 2063 ».

Le 16 janvier 2019, les femmes leaders de la République du Congo ont lancé leur chapitre national AWLN avec plus de 2000 participantes, parmi lesquelles des représentantes de la République centrafricaine, de Côte d’Ivoire, du Maroc et de RDC, ainsi que de Mme Bineta Diop, Envoyée spéciale de l’UA pour les femmes, la Paix et Sécurité, Madame Awa Ndiaye-Seck Representante ONU Femmes RDC au nom de la Directrice Exécutive d’ONU Femmes, Dr. Phumzile Mlambo-Ngcuka, et Mr. Klaus Peter Schick, Ambassadeur d’Allemagne. L’événement a été officiellement ouvert par le Vice-Premier Ministre du pays.

Après le lancement, une délégation de 20 participants a été invitée au Exécutive Mansion pour rencontrer le chef de l’État du pays, S.E. Le Président Denis Sassou Nguesso, qui a à son tour exprimé sa gratitude pour le lancement de ce projet et s’est engagé à plaider, lors du sommet de l’UA, pour que davantage de pays établissent leurs sections nationales.

Au terme de cet lancement un appel a été lancé aux autres pays pour la mise en place de leurs sections nationales.

Kadiatou Thierno Diallo