orangeguinee guicopresse UBA

Gouvernance de la santé: lancement officiellement du projet de participation citoyenne

Le lancement du projet de participation citoyenne à la gouvernance de la santé en Guinée s’est déroulé mardi 29 mai 2018. La cérémonie s’est déroulée en présence du ministre de l’administration du territoire et
de la décentralisation des cadres du ministère de la santé, des partenaires techniques et financiers et des députés du pays.

Ce projet de participation citoyenne à la gouvernance de la santé(CIHG) 2017-2020, financé par l’USAID vise à améliorer la compréhension des citoyens des reformes du système de santé Guinéen
ainsi que leur participation dans l’opérationnalisation desdites reformes.

Avec  ce projet, les autorités sanitaires comptent créer une collaboration efficace et plus large pour faire progresser la réforme de la santé de manière substantielle.

Le projet CIHG, en partenariat avec les acteurs de la société civile, les médias et du gouvernement à travers une assistance technique et un soutien financier, travaillera dans les huit régions administratives
de la Guinée venue de soutenir les responsables gouvernementaux afin qu’ils prennent mieux les prochaines étapes critiques de la réforme de la santé, les rôles des divers acteurs gouvernementaux et la façon dont l’engagement civique peut contribuer à améliorer la reforme.

Aussi collaborer avec les médias et les troupes théâtrales communautaires pour améliorer la compréhension par les citoyens de la réforme de la santé et faciliter les discussions sur les reformes au
sein des communautés et entre les citoyens et les représentants du gouvernement.

Engager les organisations de la société civile et les réseaux pour renforcer leur compétences de plaidoyer (par exemple, les pratiques de gestion de base, la planification, l’engagement consistant, un dialogue gouvernemental constructif) et le renforcement des capacités des coalitions.

Le projet CIHG soutient également les troupes civiques aux niveaux national et local pour qu’ils utilisent des outils de responsabilité sociale et des preuves pour façonner leurs programmes de réforme de la
santé.

Dennis Hankins, l’Ambassadeur des Etats Unies, a indiqué que  ce projet va impliquer l’ensemble des acteurs de la vie sociopolitique du pays dont l’objectif final est de faire participer les élus locaux,
gouverneurs, préfets, sous-préfets, les maires, chefs de quartiers, les acteurs de la société civile dans l’amélioration des qualités des services des structures sanitaires. Le projet sera financé à hauteur
de 12 millions de dollars.

De son côté, le Ministre de l’administration du territoire et de la décentralisation le General Bourema Condé, a réaffirmé l’engagement de son département à accompagner le projet tout au long de son exécution,
a montré le lien intrinsèque qui existe entre la santé et le développement et salué l’initiative d’une implication plus importante des élus locaux notamment des 40 communes de convergence dans le
projet.

Zézé Enèma Guilavogui pour Aminata.com

Apropos Alpha Oumar Diallo

Alpha Oumar Diallo est journaliste de formation. Issu de l'Institut Supérieur de l'Information et de la Communication (ISIC), ce jeune pétri de talents et d'objectivité a travaillé dans de nombreuses rédactions en Guinée et a collaboré avec de médias étrangers. Passionné de l'écriture, il traite régulièrement des sujets d'actualité en toute impartialité et fait des analyses objectives.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Translate »