Ibrahima SANOH est un citoyen guinéen. Il est l’auteur de « Mettre la Guinée sur la voie de L’émergence économique », 2014, Edilivre et « Pour une réconciliation nationale en République de Guinée », 2017, SAEC. Il est aussi l’auteur de plusieurs contributions comme « Refonder le système éducatif guinéen par et à travers les assises nationales de l’éducation»  et « Conakry Ville propre : c’est possible ! » Pour attirer l’attention de l’opinion nationale sur les méfaits de l’absence de la mémoire collective après 60 ans d’indépendance et pour appeler le Président guinéen à mettre en place la Commission définitive de réconciliation nationale, il a décidé de marcher à pied du Camp de Kindia à Conakry (place des martyrs) à partir du 19 août 2018.

Pour plus de précision cliquez sur le lien ci-dessous

Urgence-de-la-réconciliation-nationale
Urgence-de-la-réconciliation-nationale

PARTAGER

1 COMMENTAIRE

  1. Soutien clair et net cher compatriote Mr. Ibrahima Sanoh pour cette belle initiative sans précédent dans ce pays. Et je vous applaudis.

     C’est le passage obligé pour que cette Nation renaisse de son lourd passif et puisse progresser. Malheureusement, nous avons eu le malheur d’avoir une classe politique qui n’est pas du tout capable de construire le sursaut national.

     Comment peut-on parler de l’héritage des gloires du continent Africain comme Nelson Mandela, Kwame Nkrumah, et comment peut-on oser parler de panafricanisme à longueur du temps, et refuser manifestement de se regarder soi-même dans le miroir, pour comprendre ce qui ne va pas du tout dans son propre pays depuis 60 ans ?

     C’est un anachronisme pour l’élite politique de la Guinée. Tant que ce problème historique du passif politique dans ce pays ne sera pas réglé, nous resterons les derniers de la classe en Afrique sur tous les plans.

    Que Dieu nous en préserve, mais la situation de la Guinée est totalement lamentable et incomprehensible. Dieu vous bénisse pour votre audacieux projet d’appel pour la réconciliation de la Nation. Amen.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.