A LA UNE

Actualité guinéenne, résumé de la journée du mardi, 26 avril 2022 :

Les audition des personnalités de l’ancien régime déchu se sont poursuivies, ce mardi 26 avril 2022 à la Direction Centrale des Investigations Judiciaires de la gendarmerie nationale (DCIJ-GN). Il s’agit, entre autres, du questeur de l’ancien parlement, Michel Kamano, de l’ancien député et président de la commission Habitat et Aménagement Louceny Camara et d’autres anciens ministres tel que, Tibou Kamara, Bantama Sow et Remy Lamah.

A travers une déclaration rendue publique ce mardi, 26 avril 2022, le Conseil de l’Ordre des Avocats de Guinée a ordonné à l’ensemble des Avocats le boycott des audiences de la Cour d’appel de Conakry, du mercredi, 27 avril au mercredi , 04 mai 2022, inclusivement. Une décision consécutive à l’arrêt du 22 avril 2022, rendu en assemblée générale de la Cour d’appel de Conakry, infirmant la résolution du Conseil de l’Ordre des Avocats de Guinée du 14 février 2022, portant refus d’inscription de M. Mohamed Aly Thiam au tableau de l’Ordre.

 

Dans le cadre de la gestion de l’épidémie de Fièvre Lassa réapparu dans la préfecture de Guekedou depuis le 20 Avril dernier, l’identification des contacts se poursuit sur place. Selon le chef d’unité et de gestion des données et système d’information au département surveillance (ANSS) Dr Sory Condé, à date, 88 contacts ont été identifiés, dont 17 agents de santé.

A LIRE =>  Labé_Assises préfectorales: justice et réparation comme gage de pardon

 

Le juge de la Cour de Répression des Infractions Économiques et Financières (CRIEF) a rejeté, ce mardi, 26 avril 2022, la demande de mise en liberté immédiate de l’ancien Premier ministre Dr Ibrahima Kassory Fofana et Cie. A noter qu’il sont incarcérés à la maison centrale depuis 20 jours. Le collectif des avocats de la défense a immédiatement interjeté appel de cette décision qu’il juge sans fondement.

 

Réagissant à cette actualité, Saloum Cissé, secrétaire exécutif du RPG-ARC-EN-CIEL affirme que l’ancien premier ministre, Dr Ibrahima Kassory est d’une notoriété nationale, donc que la CRIEF n’avait pas besoin de l’incarcérer alors qu’il peut répondre à chaque fois qu’on avait besoin de lui. Dans un communiqué rendu public ce mardi, 26 avril 2022, les avocats du FNDC, basés à Paris, se sont dits inquiets de la libération d’Alpha Condé et du retour aux affaires de plusieurs personnalités de l’ancien régime, ils ont dit ne pas comprendre ces actions du CNRD en faveur des individus qui, selon eux, sont impliqués dans les exactions de 2010 à 2020, notamment la récente nomination du magistrat, SIDY SOULEYMANE N’DIAYE comme avocat général à la cour suprême.

 

Cheick Alioune !

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Centre de préférences de confidentialité

Necessary

Advertising

Analytics

Other

Translate »