Dr Mamadou Dian Gongoré Diallo, recteur de l'université de Labé
Dr Mamadou Dian Gongoré Diallo, recteur de l'université de Labé

Mercredi 12 juin 2019, dans l’après midi, les acteurs de la crise de Hafia notamment étudiants et autorités universitaires épaulées par une délégation ministérielle sont parvenus à un accord pour une reprise effective des cours sur le campus après deux semaines de paralysie.

Le mémorandum comporte 5 points lus par un acteur de la société civile impliqué dans la résolution de la crise.

  • Des dispositions pour que justice soit rendue seront prises
  • Engagement de spécialistes pour le suivi du dossier avec informations régulières aux étudiants
  • Les étudiants renoncent à réclamer le départ du recteur que rien n’incrimine à date et pendant la durée des enquêtes et sachant que seul un décret présidentiel peut décider de son départ.
  • Les dégâts ( blessures et perte) enregistrés et authentifiés par les étudiants, la charge sera supportée par l’administration universitaire.
  • Aucun règlement de compte d’en enseignant sur un étudiant ne sera toléré et si tel cas est constaté, l’étudiant victime peut saisir la hiérarchie de l’intéressé.

Les acteurs de la crise se sont aussi accordés sur l’instauration et la dotation d’un conseil étudiant, mais chose qui n’entrera en vigueur que l’an prochain.En attendant le collectif d’étudiants qui a participé aux négociations reste le seul interlocuteur reconnu.

Ousmane K.Tounkara