Guinée : un Imam appelle à la résistance contre un 3e mandat [Interview]

Top de nos lecteurs

Elections en Guinée: “les résultats proclamés suscitent des interrogations  portant sur la crédibilité du scrutin”, selon les USA

Les États d'Amérique (USA) emboîtement les pas de la France, de l'Union européenne, de l'Allemagne, de l'Union africaine et de la CEDEAO qui émettent...

Honorable Diouldé Sow : « ceux qui sont sélectionnés là ne peuvent pas parler au nom de Pita »

Invité de la rédaction de la radio Espace Fouta de ce lundi, l’honorable Diouldé Sow en a profité pour mettre des uppercuts au pouvoir...

Dans le contexte du COVID 19, l’UNESCO mobilise 122 pays pour une science ouverte et une coopération renforcée

Paris, le 30 mars—L’UNESCO a tenu aujourd’hui une réunion virtuelle des représentants des ministères en charge des sciences du monde entier. Pas moins de...

Le domicile de Ibrahima Diallo quadrillé par les forces de l’ordre

Les persécutions se multiplient sur les opposants à un troisième mandat pour Alpha Condé. Nous venons de l'apprendre, le domicile privé de Ibrahima Diallo...
Alpha Oumar Diallohttps://aminata.com
Alpha Oumar Diallo est journaliste de formation. Issu de l'Institut Supérieur de l'Information et de la Communication (ISIC), ce jeune pétri de talents et d'objectivité a travaillé dans de nombreuses rédactions en Guinée et a collaboré avec de médias étrangers. Passionné de l'écriture, il traite régulièrement des sujets d'actualité en toute impartialité et fait des analyses objectives.

Le débat fait rage dans le pays depuis l’annonce de l’adoption d’une nouvelle constitution. Dans plusieurs préfectures de l’intérieur du pays notamment en Basse Côte des incidents ont éclaté entre partisans et anti-3 e mandat. L’opposition accuse le gouvernement de déployer des ministres dans des localités à coup des liasses de billets pour prêcher une nouvelle constitution.

Pour les opposants, l’adoption d’une nouvelle loi fondamentale est synonyme d’une nouvelle candidature d’Alpha Condé qui termine son second mandat en 2020. Depuis, des voix s’élèvent pour dénoncer le tripatouillage de la constitution. Cette semaine, c’est une réaction pas les autres qu’Aminata.com a recueillie.

Il s’agit d’un chef religieux. Elhadj Yaya Camara, est imam dans une mosquée de la commune de Ratoma et chroniqueur islamique à la radio Djigui. Il est interrogé par Alpha Oumar Diallo.

Aminata.com : Imam, vous avez fait une tribune religieuse concernant le troisième mandat, quelle est votre position ?

Elhadj Yaya Camara : 3e mandat, ce n’est pas légal en Guinée. C’est une façon de violer la constitution. Dieu même dit dans le coran que quand tu arrives à convenir quelque chose avec quelqu’un, aucun de vous ne doit trahir son prochain à ce sujet.

A LIRE =>  Labé : l'armée se livre à des exactions contre les citoyens des quartiers Daka et Donghora

Notre président, personne n’est contre lui et personne ne doit l’être, pourquoi, parce que c’est lui que Dieu a choisi pour nous. C’est lui que le créateur a choisi parmi tant de Guinée d’être à la tête de notre pays. Dans ça, Dieu lui a donné encore une longue vie et une très bonne santé.

A LIRE =>  Perte à ciel ouvert d'Aloco: des vendeuses au marché de ta Tannerie dénoncent le manque d'infrastructures

Mais s’il dit qu’il va violer la loi, ceux qui connaissent bien la loi ne vont pas l’accepter pour lui. Parce que si on arrive à violer la loi en 2020, ça serait continuel pour 2025 jusqu’en 2030. Donc, nous en tant que chef religieux, on va dire au professeur Alpha Condé non. Il n’a qu’à pardonner pour le troisième mandat. C’est lui qui devrait être un exemplaire sur ce sujet.

Comme ce qu’il avait dit en 2010, lorsqu’il venait de prendre le pouvoir, qu’il est le Mandela de la Guinée. Alors ce qu’il devrait faire, c’est de rendre le pouvoir en 2020. S’il arrive à faire ça, il va sortir par la grande porte.

Mais s’il arrive à oublier cela, comme même il aime souvent le dire, que lui, il n’écoute pas la radio, qu’il n’écoute pas les gens, ses ministres ont abandonné les départements, ils sont en train de faire des tournées de campagne à l’intérieur du pays pour un troisième mandat. Nous on ne va pas accepter cela.

C’est la Basse Guinée qui a accepté à ce qu’Alpha vient au pouvoir parce qu’en Guinée quiconque qui doit venir au pouvoir il faudrait qu’on accepte d’abord. Donc, si on l’a mis comme président et qu’il a fait ses deux mandats, il n’a qu’à pardonner et laisser le pouvoir maintenant, c’est tout ce qu’on lui demande. On va voir avec quelqu’un d’autre.

A LIRE =>  Coronavirus : Nous invitons tous les habitants de pratiquer les mesures de barrière sanitaire

Il n’a qu’à prendre exemple sur Alpha Oumar Konaré, Mali-Bamako, il n’a qu’à prendre l’exemple sur d’autres présidents qui ont évité de violer la loi de cette façon. C’est ce conseil que j’ai pour lui.

Avez-vous appelé les gens à résister contre le troisième mandat ?

Oui, même si on montre ça par tout pour un troisième, moi je dirai non, que ça soit dans la mosquée, au cimetière, n’importe où.

Entretien réalisé par Alpha Oumar Diallo pour Aminata.com

alphanyla@gmail.com

+224 628 38 98 39

- Advertisement -

A lire également

- Advertisement -

L'info première en Guinée

Elections en Guinée: “les résultats proclamés suscitent des interrogations  portant sur la crédibilité du scrutin”, selon les USA

Les États d'Amérique (USA) emboîtement les pas de la France, de l'Union européenne, de l'Allemagne, de l'Union africaine et de la CEDEAO qui émettent...

Honorable Diouldé Sow : « ceux qui sont sélectionnés là ne peuvent pas parler au nom de Pita »

Invité de la rédaction de la radio Espace Fouta de ce lundi, l’honorable Diouldé Sow en a profité pour mettre des uppercuts au pouvoir...

Dans le contexte du COVID 19, l’UNESCO mobilise 122 pays pour une science ouverte et une coopération renforcée

Paris, le 30 mars—L’UNESCO a tenu aujourd’hui une réunion virtuelle des représentants des ministères en charge des sciences du monde entier. Pas moins de...

Le domicile de Ibrahima Diallo quadrillé par les forces de l’ordre

Les persécutions se multiplient sur les opposants à un troisième mandat pour Alpha Condé. Nous venons de l'apprendre, le domicile privé de Ibrahima Diallo...

Kamsar(Boké): la mort brusque d’un jeune en provenance de Boffa suscite des interrogations

En provenance de la préfecture de Boffa, un jeune qui portait un sac a rendu l'âme dès sa descente du véhicule dans la soirée...
0 Shares
x