Me Pepe Koulemou, président de l'Alliance pour le renouveau national (ARN)
Me Pepe Koulemou, président de l'Alliance pour le renouveau national (ARN)

Visiblement, l’idée de l’adoption d’une nouvelle constitution se précise. Les partisans du Chef de l’Etat s’activent sur le terrain pour appeler à un référendum constitutionnel. Il y a une semaine, à Boffa, des violents affrontements ont opposé partisans et opposants à la nouvelle constitution.

Récemment, un ancien allié d’Alpha Condé a annoncé son départ de la mouvance présidentielle pour protester contre un éventuel 3e mandat. Me Pepe Koulemou, président de l’Alliance pour le renouveau national (ARN) se dit farouchement opposé aux initiatives du Président de la République visant à s’éterniser au pouvoir. Lisez sa réaction.

« Les ennemis de la Guinée sont … »

C’est les ennemis de la Guinée qui soutiennent la violation de la constitution. La constitution est claire là-dessus : le président est élu pour cinq ans renouvelable une seule fois.  Cela veut dire que la constitution n’a pas admis un troisième mandat. Pourquoi les ennemis de la Guinée vont prendre des mauvaises initiatives pour parler de 3e mandat en Guinée ? 3e mandat en Guinée est anticonstitutionnel, anti-démocratique. Nous sommes contre cette politique.

Combat à côté du FNDC

C’est pourquoi nous saluons ceux-là qui ont eu l’initiative de créer un front pour barrer la route à cette idée dictatoriale, cette initiative qui est de nature à compromettre la paix en Guinée. Nous nous levons comme un seul homme, nous nous battons pour que le respect de la loi soit la règle. Pourquoi pendant les six premiers mois du mandat de Monsieur Alpha Condé, il n’a pas pris une telle initiative ou des citoyens n’ont pas pris une telle initiative ou des députés n’ont pas pris une telle initiative ou même le gouvernement ? Sauf aujourd’hui à quelques mois de la fin de son mandat.  Je lance un appel à tous les ennemis de la Guinée, parmi eux il y a des ministres, parmi eux il y a des députés, il y a des affamés du pouvoir d’arrêter.

Bilan négatif

Le bilan de Monsieur Alpha Condé est nul, son bilan est négatif, très alarmant. Il n’a pas pu régler les problèmes des infrastructures routières. Il n’y a pas d’écoles, il n’y a pas d’électricité ni eau alors que la Guinée est le château d’eau de l’Afrique et on est là à dire 3e mandat. 3e mandat pourquoi ? Pour plonger la Guinée dans la difficulté, la gabegie financière. Regardez les étages qui poussent, ce sont des petits comptables qui les construisent.

Aly Sylla pour Aminata.com