Aissatou Bella Diallo, défigurée par une grenade lacrymogène
Aissatou Bella Diallo, défigurée par une grenade lacrymogène

Aissatou Bella Diallo, défigurée par une grenade lacrymogène des forces de l’ordre guinéennes à Kipé 2 dans la commune de Ratoma en banlieue de Conakry a été évacuée par l’union des forces démocratiques de Guinée (UFDG) dans la nuit de ce jeudi 21 mars 2019 vers un hôpital de la Tunisie.

En plus de Aissatou Bella Diallo, le parti de Cellou Dalein Diallo chef de file de l’opposition guinéenne prend en charge aussi le père et le médecin de la jeune fille pour l’accompagner dans la capitale tunisienne.

Mademoiselle Diallo a reçu en pleine figure une grenade lacrymogène 12 mars dernier alors qu’elle assistait des voisins déguerpis par l’État.

Cette prise en charge aurait coûté 100 millions de francs guinéens à la principale formation politique de l’opposition guinéenne.

Mamadou Aliou Barry pour Aminata.com

(+224) 622 304 942

PARTAGER