Une entreprise sud-coréenne s'intéresse aux énergies renouvelables en Guinée

0

Selon des plusieurs spécialistes en énergie, la République de Guinée est propice pour le développement des énergies renouvelables. L’Etat guinéen s’oriente désormais dans cette catégorie d’énergie qui peut servir le pays à moindre coût. C’est dans ce cadre qu’il a lancé un appel d’offres pour l’installation de 30.000 lampadaires solaires.

Une entreprise sud-coréenne s’intéresse pour l’acquisition de ce marché.  Peco Energy Korea, spécialiste dans le domaine des énergies renouvelables compte investir 120 millions de dollars. D’après Hak-Joo Choi, président directeur général, son entreprise a une grande expérience. Elle a notamment travaillé en Indonésie, Malaisie, Thaïlande, Laos, Cambodge et plusieurs autres pays d’Asie de l’Est.


 

Le patron de Peco Energy Korea qui dans un passé récent a rencontré le Chef de l’Etat est de nouveau  dans la capitale guinéenne. D’après lui, ce projet coûte de 120 millions de dollars. A part les 30 000 lampadaires prévus par l’Etat, l’entreprise sud-coréenne compte faire bénéficier 30 000 autres pour les collectivités rurales. « Notre société veut aider les Guinéens à sortir de l’obscurité en utilisant de l’énergie solaire. Nous avons déjà le financement nécessaire pour exécuter le marché », souligne M. Hak-Joo Choi.

 

En guise de volonté, l’entreprise compte installer des panneaux solaires dans l’enceinte de la cour de l’hôpital Ignaace Deen. Dans les six mois, la sud-coréenne prévoit d’installer une usine de montage de panneaux solaires en Guinée, ce qui va de facto créer au moins 2000 emplois.  « Nous allons aussi former des guinéens. Une façon pour notre société d’exprimer sa volonté de participer activement au développement de la Guinée », ajoute-t-il.

 

Alpha Oumar Diallo pour Aminata.com
alpha.oumar@aminata.com
+224 666 62 25 24



LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here