Un haut cadre de l’Etat sauvé de justesse d’une attaque de malfrats

Une fois n’est pas coutume, un haut cadre de l’Etat guinéen, M. Boubacar Dallas Barry du département de la Fonction publique a été sauvé de justesse d’une attaque de malfrats lourdement armé, a témoigné l’intéressé à Aminata.com.

M.Barry, habitant à Yattaya dans la commune de Ratoma en haute banlieue de la capitale ne cesse ne remercier l’équipe de la BAC6 du Capitane Billy pour leur prompte réaction ce mardi 11 février. Il leur doit sa vie sauve d’ailleurs vu le nombre impressionnant d’assaillants, tous armés ayant investis son domicile aux environs de 21 h.

Les voisins qui ne sont pas restés indifférents ont appelé les forces de sécurité tandis que M. Barry, alerté par un coup de feu tiré dans sa cour, a réussi à joindre le capitaine Billy au téléphone.

La Brigade anti criminelle n°6 n’a pas tardé d’investir les lieux. Les assaillants, pris de court ont fui. Aux dernières nouvelles, un ratissage des lieux a permis l’arrestation d’un certain nombre de personnes dont probablement des hommes en tenue, croit savoir une source bien informée.

Rappelons que c’est la 3ème fois que ce haut cadre travaillant au département de la Fonction publique, de la réforme et du travail comme chargé d’études, fait l’objet d’attaque à mains armées. La première fois, le 5 octobre 2012, les malfrats se sont introduits dans sa maison et l’ont mis au respect avant d’emporter tout ce qu’ils pouvaient. Au moins 16 douilles ont été retrouvées sur les lieux dont cinq dans sa chambre à coucher.

Il est aussi voisin de autres victimes : le syndicaliste Amadou Diallo et le Colonel Rémy Lamah, actuel ministre de la santé. Tous les deux ont été attaqués par des hommes armés. Les trois victimes partagent également leur secteur avec beaucoup d’autres corps habillés, selon nos informations.
Ces derniers temps a refait surface avec de multiples attaques à mains armées impliquant parfois des hommes en tenue ou de bandits récidivistes.

B. Abdallah/Aminata.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here