TPI de Dixinn: 6 ans de prison requis contre un leader politique pour viol

Les audiences criminelles qui ont été ouvertes le 24 avril 2017 au Tribunal de première instance de Dixinn dans la banlieue de Conakry se sont poursuivies ce lundi 19 juin 2017 par la comparution d’Abdourahmane Bakayoko président du parti « Les Démocrates Guinéens(DG) » poursuivi pour viol sur une étudiante.

Après avoir dit que ce leader politique a usé de la violence pour déchirer les habits d’une étudiante avant de la violer le 13 avril 2014.

 

Prenant la parole, le greffier, le 13 avril 2014 que Abdourahmane Bakayoko a trouvé sa victime au bord de la route en train de chercher un taxi et c’est de là qu’il l’a prise dans son véhicule.

«Il l’a envoyée chez lui à Ratoma-Bonfi où il a fait des rapports sexuels par la violence avec elle», a-t-il précisé.

« A la gendarmerie, on m’a parlé d’une grossesse d’un mois. Et, comme rien n’est sorti, le commandant m’a appelé pour dire qu’un juge a besoin de moi au tribunal de Dixinn. Et, dès mon arrivée, on me parle de façon curieuse d’une affaire de viol », dira à son tour l’accusé.

De son côté, l’avocat de Bakayoko Maître Abou Camara a dit qu’il n’y a eu aucune preuve de viol d’autant plus que les habits de la fille n’ont jamais été présentés à la barre.

Mamadou Aliou Barry pour Aminata.com
(+224) 622 304 942
aliousarayabhe@gmail.com

In : Politique

Related Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked (required)

ACTUALITES GUINEE
RECHERCHE
Recherche personnalisée
Rejoignez-nous sur Facebook