Thierno Maadjou Bah, journaliste et animateur de l'émission Africa 2015 de la Nostalgie
Thierno Maadjou Bah, journaliste et animateur de l'émission Africa 2015 de la Nostalgie

La nouvelle est tombée comme un couperet, le célèbre journaliste Thierno Maadjou Bah DT est privé de micro pour un mois. Une sanction disproportionnée émanant d’une institution, qui, ces dernières semaines exprime sa volonté par ses actes de museler la presse. En Guinée, la presse est l’un des rares contrepouvoirs face aux dérives autoritaires et totalitarisme d’un régime de plus en plus contesté.

Qui veut abattre Thierno Maadjou Bah, ce jeune journaliste pétri de talents et épris de professionnalisme ? Visiblement, le tir vient d’Amara Somparé, ministre de la communication du gouvernement Kassory Fofana. Donc, ce n’est rien de surprenant ! Amara suit les traces peu reluisantes de son père Aboubacar Somparé, baron des régimes de Sékou Touré et de Lansana Conté. Ancien dauphin constitutionnel, après s’être fait remarquer par des pratiques anti-démocratiques, l’ancien président de l’Assemblée nationale, père d’Amara a été déposé par un coup d’Etat militaire en 2008. Un des coups d’Etats salués par la rue et la classe politique. Une ferveur populaire qui s’explique notamment par la corruption, le népotisme, les fraudes électorales entre autres encouragées par le clan Conté soutenu par le feu Somparé.

Thierno Maadjou Bah, les étudiants qui l’ont connu à l’école de journalisme de Kountia témoignent unanimement en lui d’un jeune discipliné, rigoureux et intelligent. DT comme l’appellent certains intimes est une référence de professionnalisme de la nouvelle génération des journalistes. Pertinent dans ses analyses et percutant dans sa plume, le principal animateur de l’émission Africa 2015 est le porte-voix des sans voix, des opprimés et des éternelles victimes de la République.

La Haute Autorité de la communication étendard instrument du régime pour le musèlement de la presse doit savoir que cette expédition punitive ne pourra en aucun cas briser la voix inlassable de Maadjou Bah, indéboulonnable géant de journalisme en Guinée. Même le fils d’un ancien soutien des régimes dictatoriaux n’arrivera jamais à t’abattre. Force à toi Maadjou. Reviens avec force pour accomplir avec professionnalisme et bravoure le métier de journaliste que tu aimes tant. Tes innombrables auditeurs ont déjà ta nostalgie de t’écouter à la radio Nostalgie Guinée.

Par Alpha Oumar Diallo
alphanyla@gmail.com
+224 628 38 98 39

PARTAGER