Tarambaly érigée en sous-préfecture, Alpha Condé réalise une promesse vieille de deux ans

Alpha  Condé vient  d’honorer  une  promesse  électorale que  bien  de  citoyens   croyaient ranger  dans  ses  tiroirs  à  promesses.  Tarambaly  est  désormais  la  treizième   sous  préfecture du  ressort  de  Labé et  il  a  fallu deux  ans  à  compter  d’Aout  2015  pour que  les  habitants  des  lieux  puissent  en  savourer  la  joie.

A  la  suite  du  décret  qui   promeut Tarambaly  jusque  là district  de  Sannoun , le  préfet  de  Labé Elhadj  Safioulaye  Bah n’a  pas  caché   ce  qu’il   pense  de  cette  décision  présidentielle   et  surtout  de  ses  implications  pour  sa  zone  de  commandement:

« nous  sommes  contents que  cette  promesse  du  président  de  la  République soit  agréée, que  les  gens  comprennent  que  c’est  une  chance  pour  notre  préfecture ,que  les  gens  de  Kaalan , Dionfo  et  Taran sachent  que  c’est  une  chance  pour  eux  qu’un  de  leur  district  soit  érigé  en  sous  préfecture ce  sont  des  infrastructures qui  seront  construites donc  c’est  à  l’avantage  de  ses  3  sous  préfectures. »

Dans les  couloirs  de  l’administration  il  est  prévu  que  la  journée  du  mercredi 7 juin  soit  consacrée à  une  visite  de  terrain  sur  Tarambaly d’abord  pour  propager  la bonne  nouvelle  et  inviter  à  la  prise  de  dispositions   pour  ériger  un   bureau  pour  la  sous  préfecture en  attendant  la  nomination d’un  cadre  par  le  président  occuper  le  poste.

Pour  l’heure  aucune  supputation  ne  subsiste  sur  le  profil  du  futur  premier  sous  préfet  de  l’histoire  de  Tarambaly  mais  qui  qu’il  soit  le  préfet  souhaite  qu’il  soit  un  homme   pétris  de  compétences et  de  connaissances  dont  il  saura  mettre  à  profit  pour  booster l’élan  de  développement  de  la  localité.

                                                                                                    Ousmane  Koumanthio Tounkara

[1-click-image-ranker]

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here