Takana Zion avertit : « nous allons dénoncer notre ras-le-bol »

Après la marche empêchée de l’artiste Elie Kamano en début de semaine, c’est le tour du célèbre raggaeman Takana Zion. Il compte faire face avec certains artistes guinéens au régime d’Alpha Condé pour manifester leur ras-le-bol sur la mal gouvernance.

Selon un de ses posts retrouvé sur sa page facebook, l’auteur de Rasta Gouvernment compte organiser un carnaval le 25 juillet prochain à Conakry. Accompagné par d’autres artistes. Notamment le Rappeur Djani Alpha, le carnaval sera de l’esplanade du stade du 28 septembre, commune de Dixinn, jusqu’au boulevard Telly Diallo dans la commune de Kaloum.

« On invite toute la jeunesse le 25 juillet à un carnaval. Nous allons danser, chanter, dénoncer et revendiquer nos droits. Nous allons dénoncer la mal gouvernance, la corruption, l’état de nos routes, la marginalisation de la jeunesse. Tout ce qui est en train de nous fatiguer », a-t-il déclaré.

Plus loin, il ajouté que le troisième mandat n’est pas une priorité de leur mouvement, parce que c’est quelque chose qui n’est pas claire à ses yeux. « Mais ce qui est sûr, même s’ils sont en train de mettre tout en place pour que le troisième mandat soit possible en Guinée, nous sommes le troisième mandat et nous sommes sûrs que la jeunesse guinéenne n’est pas pour le troisième mandat ».

Ensuite, l’artiste a fait savoir sur sa vidéo qu’il a posté, qu’ils ne s’attaquent pas à un individu, ils sont plutôt en train de combattre une façon de penser qui exclut la jeunesse guinéenne.

Cette action de Takana Zion est loin d’être une connotation politique. « C’est pourquoi, il ne s’agit pas d’une marche, mais d’un carnaval. Parce que, le mot marche fait tout de suite à une allusion politique », a-t-il précisé.

Ibrahima Sory Barry pour Aminata.com

Tel : +224-654-79-50-63

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here