Session budgétaire extraordinaire 2014: La Guinée mise sur 4,5% de taux de croissance

0

Convoqués d’urgence la veille, 121 sur 159 conseillers ont répondu présents à l’appel du CNT ce mercredi 18 décembre 2013, consacré à l’examen et l’adoption de la loi des finances 2014.

La cérémonie présidée par Hadja Rabiatou Séra Diallo, a connu la présence des membres du gouvernement  dont son porte-parole, Albert Damantag Camara, accompagnés de leurs cadres, des diplomates en poste à Conakry, des officiers supérieurs de l’armée et de la police, des représentants de partis politiques, de la société société,….

Le ministre délégué au budget, Mohamed Diaré dans son allocution, a présenté la situation économique du pays marquée par un contexte international difficle où le taux de croissance est relativement faible, les foyers de conflits et le tout sans oublier la situation balbutiante de l’économie guinéenne.

En 2014, les recettes et dons prévus se chiffrent à 12 mille 137 milliards 53 millions de Gnf soit une augmentation de 21,98% par rapport à 2013.

Les dépenses projetées pour 2014 sont arrêtées à 13 mille 263 milliards 44 millions de GNF, soit une augmentation de 27, 37 %.
L’enveloppe relative aux investissements est évaluée à 5 mille 723 milliards 54 millions.


Entre autres projets à réaliser, des fermes agricoles, la campagne agricole, le projet coton, l’appui à la productivité agricole, l’aménagement de la plaine de Koundian, le projet eau de Conakry, l’éclairage public, acquisition d’une centrale de 100 MW, la construction du barrage de Kaléta, la construction de la route Kissidougou/Gueckédou/Kondébadou, la construction de la route 2X2 voies Dabonmpas-PK36, la construction de la route 1X2 voie PK36-Coyah, la construction de la route Labé-Madina Gounasse,la construction de la route Mamou-Dabola-Kouroussa, la construction de la route Mamou-Faranah, la construction du pont Kaka, la construction de nouvelles universités, la réalisation des infrastructures commémoratives des fêtes de l’indépendance de la Guinée,….

Sur le plan macroéconomique, l’année 2014 sera marquée par un taux de croissance 4, 5% contre 2, 5% en 2013 ; un taux d’inflation de 8,5% contre 10,6 actuellement, un taux de change moyen de 7 000 GNF contre 1$, 9 227,4 GNF contre 1 Euro. Et les réserves de change représentent 3 mois environ.

Depuis l’hémicycle, B.Abdallah pour Aminata.com



PARTAGER
Article précédentINSOLITE – Il défend les moeurs d'une bourgeoisie noire décomplexée…
Article suivantSession budgétaire 2014: L’opposition et le gouvernement s'accusent
Aminata.com Guineenews politique Guinée site d'information sur les nouvelles de la République de Guinée. Signalez réagissez : Vous pouvez contacter l’équipe de journalistes qui travaille à Aminata.com pour lui soumettre un texte, témoigner de ce qui vous est arrivé, signaler une information, relever une erreur, réagir à une actualité… Contactez-nous 973-477-6624 USA 224-664-328170 ou le 623 52 6 27 Guinee URL http://aminata.com Email: amadou@aminata.com Régie Publicitaire : 83kindy@gmail.com +224 656 0287 25 Conakry/ +336 98 48 57 52 France

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here