L’Eglise Protestante Évangélique de Guinée (EPEG), a célébré mercredi, 23 janvier 2019, sur l’esplanade du Palais du peuple de Conakry, les cent (100) ans de son existence, de 1919 à 2019. La cérémonie a mobilisé des chrétiens guinéens et des étrangers.

A cette occasion, le président du comité exécutif de l’Eglise Protestante Évangélique de Guinée (EPEG), le révérant pasteur Gédéon Kôva Grovogui, a fait savoir que : « Pour célébrer les cent (100) ans de l’EPEG, il y a eu beaucoup d’efforts, de courage et de sacrifices consentis par nos illustres devanciers de l’Eglise Protestante Évangélique (EPE).

Les missionnaires des États Unis d’Amérique sont venus à Baro en haute Guinée pour implanter la première église protestante en Guinée, en utilisant le fleuve Niger comme voix d’accès aux pays d’Afrique. Car leur objectif à l’époque était d’atteindre Tombouctou.
Après Baro, en 1922 et 1923 ils sont venus à Kankan puis Siguiri avant d’aller au Mali ensuite au Burkina Faso et en Côte d’Ivoire
 ».

Il a ensuite fait comprendre aux fidèles chrétiens, massivement mobilisé: « cent (100) ans après, on est contraint d’admettre qu’il y a du chemin qui reste à faire. Même s’il y a beaucoup de sacrifices qui sont consentis. Nous comptons sur la puissance de la parole de Dieu pour que d’autres personnes viennent au salut, par la prédication de la bonne nouvelle du seigneur Jésus-Christ »,a-t-il déclaré.

Plus loin, il a ajouté qu’au jour d’aujourd’hui « nous avons deux (02) instituts de formation biblique en Guinée dont un à Télékoro construit depuis 1945 et l’autre à Conakry ».

Il est à noter cette célébration de centenaire a connu la présence de quatorze (14) pays venus du monde notamment, l’Angola, le Burkina Faso, le Canada, le Congo Brazzaville, la Côte d’Ivoire, les États Unis d’Amérique, le Gabon, le Libéria, le Mali, la République Démocratique du Congo, la Sierra Léone, la Suisse et la République de Guinée.

Zézé Enema Guilavogui pour Aminata.com

Tel : (+224) 622 34 45 42

zezeguilavogui661@gmail.com