Qui pour s’opposer à Kory Kondiano à la tête du Parlement?

La question reste posée. A 48 heures de l’installation officielle de la nouvelle Assemblée Nationale, les principales forces en présence multiplient les démarches pour s’assurer la conquête du perchoir et des autres postes à pourboire (les 4 vice-présidences, les 3 secrétariats, les 2 questures et la présidence et la vice-présidence des 12 commissions parlementaires).

 

Si la majorité présidentielle est unanime sur toutes les questions, pour reprendre les déclarations de Dr Ousmane Kaba, ministre conseiller à la présidence de la république et député élu sur la liste du Rpg-arc-en-ciel, propos tenus sur les antennes d’une radio privée de la place, l’équation semble toujours diviser les ténors de l’opposition.

 

De sources proches des leaders de l’Ufdg, de l’Ufr, de l’Upg, du Rdig et du Pgrp soutiennent qu’aucune candidature « consensuelle » n’est encore obtenue mais l’espoir est permis.

 

Avec leurs 51 députés (ceux du Pedn et de la Ngr ayant choisis d’autres solutions), l’opposition entend briguer la présidence de l’Assemblée Nationale caressant l’idée d’un éventuel « faux pas » de la majorité présidentielle.

 

Sur les candidats « possibles », plusieurs noms circulent. Au nombre desquels, l’ancien Pm Jean Marie Doré qui officiellement dévoilé ses ambitions qu’il ne cesse de répéter au cours des conciliabules avec ses paires. A part lui, aucun notre nom n’est officiellement connu, entretenant le doute et la suspicion au tour des prétendants « potentiels » qui sont les leaders de l’Ufdg et de l’Ufr. Ce qui n’écarte pas la chance aux deux autres chefs de partis, Jean Marc Telliano et Elhadj Ibrahima Sila Bah.

 

Pourtant certaines informations obtenues auprès de l’état major de l’Ufdg ne cachent pas les difficultés de l’ancien Premier ministre à trouver un nom parmi ses députés. D’autres sources qui militaient pour lui, craignent qu’il ne soit battu par le candidat du pouvoir et appellent vivement au choix d’une autre personne. Seul problème, Sidya Touré, son principal allié aurait conditionné l’apport de ses voix à la « seule candidature » du patron de l’Ufdg.

 

Malgré la multiplicité des rencontres, la solution se fait toujours attendre et ils promettent de tenir une rencontre demain dimanche pour trancher la question et sortir du chapeau le nom de l’oiseau rare.

 

B.Abdallah/Aminata.com

PARTAGER
Article précédentGroupes de soutien de Daka II à l'initiative de Diallo Sadakaadji
Article suivantMa contribution au débat « Comment “changer” la Guinée »
Aminata.com Guineenews politique Guinée site d'information sur les nouvelles de la République de Guinée. Signalez réagissez : Vous pouvez contacter l’équipe de journalistes qui travaille à Aminata.com pour lui soumettre un texte, témoigner de ce qui vous est arrivé, signaler une information, relever une erreur, réagir à une actualité… Contactez-nous 973-477-6624 USA 224-664-328170 ou le 623 52 6 27 Guinee URL http://aminata.com Email: amadou@aminata.com Régie Publicitaire : 83kindy@gmail.com +224 656 0287 25 Conakry/ +336 98 48 57 52 France

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here