Des acteurs de la société civile tous anciens ministres
Des acteurs de la société civile tous anciens ministres

Dans une année, la Guinée organisera les élections présidentielles. Déjà le terrain politique commence à être occupé par des anciens membres du gouvernement et des politiciens déguisés en acteurs sociaux commencent à libérer l’espace société civile étouffé depuis un certain temps.

Après les anciens membres du gouvernement, notamment Abdoul Kabalé Camara, anicien ministre de la sécurité et de la protection civile qui est désormais le président du parti Rassemblement des Guinéens pour le progrès (RGP) t Siaka Barry, ancien patron du ministère des sports de la culture et du patrimoine historique, qui est le nouveau président du parti Guinée Débout, c’est le tour de la société civile.

Cette société civile Guinéenne se décante d’elle-même par la migration de certains acteurs sociaux en Politique. C’est Dr Sékou Goureissy Condé de la Convention des Acteurs Non Etatique de Guinée (CANEG) qui a servi de cobaye par la création du Parti Alliance pour le Renouveau National (ARENA).

Après lui, l’on se pose la question de savoir, à qui le tour ?

Selon notre source d’information, les tendances varient entre deux autres politiques qui vivent encore sous l’ombre de la société civile, il s’agit d’Abdourahamane SANOH de la PCUD et Hadja Saran DARABA du REFMAP qui, avait été candidate à la présidentielle de 2010 avant de soutenir Alpha Condé au second tour. M. Sanoh a été aussi ancien ministre de l’agriculture de la junte militaire avant de démissionner pour rejoindre la société civile.

Le combat politique de 2020 ne laisserait aucun suspect dans l’ombre, si depuis des années la lutte citoyenne est entorsée. Cet avènement politique donne-t-il l’espoir d’une nouvelle configuration de la société civile et d’un nouvel élan du combat citoyen ?.

Pour la suite, attendons de voir.

Ibrahima Sory BARRY pour Aminata.com

PARTAGER