Première rencontre de Sidya Touré avec ses militants après les législatives

0

Depuis la fin des législatives, c’est ce mercredi que le parti de l’Union des forces républicaines (UFR) de Sidya Touré a tenu sa première assemblée à son siège dans la commune de Matam une occasion pour le président du parti de revenir sur les différentes démarches engagées par la formation politique ces dernières semaines aux militants.
Plusieurs centaines de militants et sympathisants ont rallié à cette occasion, le siège situé dans la commune de Matam. Présidant cette rencontre, Sidya Touré a mis à profit cette occasion pour donner des informations concernant le parti lors de la dernière échéance électorale et la décision qui a amené l’UFR à engager les recours au niveau de la cours suprême.


 

Dans son intervention, le numéro de l’UFR  a dénoncé les fraudes dont il estime avoir porté un coup sur les résultats du parti en ces termes « il y a une campagne dirigée contre l’UFR  .Tout était mis en place pour bloquer l’évolution du parti c’est pourquoi nous avons déposé des requêtes auprès de la cour suprême », a soutenu le leader de l’Union des forces républicaines (UFR) devant des militants surchauffés composés de femmes et jeunes.

 

Malgré sa position de troisième force à la suite des résultats fournis par la commission électorale nationale indépendante, le  leader de l’UFR n’est apparemment pas satisfait du verdict de la CENI qu’il estime en deçà de la représentation réelle du parti sur le terrain.  Cette réunion est la toute première que le leader a eue avec la base malgré les multiples tractations au centre desquelles l’UFR était au cœur notamment Kaloum Matoto Dubréka.

 

Idrissa Sompare/aminata.com
(224) 666566779/631900090
sompareidrissa@yahoo.fr/



PARTAGER
Article précédentRetour des pèlerins : Des couacs dans l’organisation
Article suivantInsolite: un ex-joueur décapité, sa tête envoyée à son épouse
Aminata.com Guineenews politique Guinée site d'information sur les nouvelles de la République de Guinée. Signalez réagissez : Vous pouvez contacter l’équipe de journalistes qui travaille à Aminata.com pour lui soumettre un texte, témoigner de ce qui vous est arrivé, signaler une information, relever une erreur, réagir à une actualité… Contactez-nous 973-477-6624 USA 224-664-328170 ou le 623 52 6 27 Guinee URL http://aminata.com Email: amadou@aminata.com Régie Publicitaire : 83kindy@gmail.com +224 656 0287 25 Conakry/ +336 98 48 57 52 France

1 COMMENTAIRE

  1. Mr sidya toure a parfaitement raison,il est la première victime de ces elections legislatives car le pouvoir en place a tout mis en place pour lui barrer la route mais le combat continue inc’allah sidya touré sera un jour president de la guinée

  2. ITS A SHAME FOR A COUNTRY LIKE GUINEA TO HOLD LEGISLATIVE ELECTIONS WITHOUT OFFICIAL RESULTS FOR THE PAST ONE MONTH. IS IT BECAUSE THE POWERS THAT BE HAS SOMETHING TO HIDE? THE COUNTRY IS NOT DEMOCRATIC, TAKE SOME EXAMPLES FROM TINY SIERRA LEONE, HOLDING 4 ELECTIONS TOGETHER. I PITY THIS RICH UNDEMOCRATIC COUNTRY. GOD SAVE THE REPUBLIC OF GUINEA

  3. Ces resultats etaient plus k du faux.
    Alpha et ses militants savent k s il y avait pas fraude le Rpg n aurait meme pas eu 5%
    Seul Siguiri aurait vote pour lui. De toute facon nois attendons le miracle de la cour supreme.
    Cette meme cour avait accepte la fraude de 2010.
    Qu avons nous fait a Dieu ?

  4. La guinée a tjrs souffer de cè problem et la population n’è jamai fier des dispositifs des responsables guinéens dommage.Kelk sw la suite,la véritésera tjrs o seuil des vrai!!!!!!!!!!!!!!

  5. On ne peut pas comparer nos élections aux autres pays d’autant plus que les décomptes ont été manuels sur demande de l’opposition, d’autant plus que les élections se sont tenues sur la base des normes dictées par l’opposition à travers des manifestations de rue, d’autant plus que les principes et fondements de la constitution ont été mis à l’écart au profit du principe de recherche de la paix. EN QUOI VOULEZ VOUS NOUS COMPARER AU SENEGAL,A LA FRANCE DANS UN PAYS OU TOUT LE MONDE EST EGOCENTRIQUE,OU L’INTERET DES ETHNIES DOMINENT SUR LA NATION, OU DES GENS SONT ALLER JUSQU’A SUPPLIER LES INSTITUTIONS POUR EVITER QUE LES PAYS PUISSE BENEFICIER DE L’ALLEGEMENT DE LA DETTE PARCE QUE SIMPLEMENT IL NE SONT PAS AUX AFFAIRES.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here