Certains conseillers des partis politiques qui ont pris part à la reprise de l’élection du maire de la commune de Matoto jeudi 07 février 2019 restent toujours campés sur leur position. Ce vendredi 08 février, on a contacté par téléphone la conseillère du parti Bloc Libéral (BL) de Matoto qui a assisté à ce second vote.

Mme BARRY Kadiatou Diallo nous a fait savoir qu’elle a fait un vote blanc parce que pour elle, le maire de ladite commune est déjà élu depuis le 15 décembre à la personne de Kalémodou Yansané, candidat de l’Union des Forces Démocratique de Guinée (UFDG).

Cette élection s’est passée sans la présence des hommes de médias qui ont attendu jusqu’à la fin de la procédure au dehors sous le soleil. En plus de cela, certaines rigueurs étaient exigées par le superviseur déployé par le ministère de l’administration du territoire et de la décentralisation.

Sur la question de savoir si cette élection a été transparente, Mme BARRY a répondu : « On parle de transparence, c’est s’il y avait deux candidats. Mai, il y a un seul candidat, Mamadouba Tos Camara pour le poste de maire ».

Kadiatou Diallo a poursuivi en expliquant ce qui s’est réellement passé à l’intérieur de la salle : « avant qu’on ne rentre dans la salle, le dispositif sécuritaire nous a dit qu’on n’allait pas rentrer avec nos téléphones, qu’il fallait qu’on laisse les téléphones au dehors. Donc, tous les conseillers sont rentrés sans téléphones et que les médias n’avaient même pas accès dans la cours. Il faut d’abord rappeler que c’était le superviseur de l’élection  du 15 décembre dernier qui était là.  Il a commencé par expliquer les consignes pour ceux qui étaient là pour le vote. Que de rester calme dans la salle. Que celui qui essayait de faire quelque chose que la sécurité sera-là pour agir. Donc, on est parti au vote de maire, quand mon tour est arrivé, je leur ai dit que moi j’étais là pour  le vote des vices maires, parce que pour moi, le maire de Matoto, Kalédomou Yansané est déjà élu. On est passé du premier tour de vices maires jusqu’au 7ème, on était une vingtaine de personne dans la salle et il y avait une dizaine de procuration. En tout, sur 31 votants, ils ont proclamé que Mamadouba Tos Camara a eu 30/31 parce moi j’avais fait un vote blanc », a-t-elle raconté.

Rappelons, le parti adverse l’UFDG qui avait eu 14 conseillés dans cette commune de Matoto et le PUP n’ont pas participé à la reprise de cette élection. Car pour eux, elle est illégale. Ils restent campés sur leur position de n’avoir reconnaitre que Kalémodou Yansané comme maire de la commune de Matoto à l’issue du vote du 15 décembre dernier.

Ibrahima Sory BARRY pour Aminata.com

Tel : (+224) 656 77 52 34