Politique : « Faya Millimono est un espion d’Alpha Condé»

Le leader du Bloc Liberal vient d’être « accusé » par le président du Rassemblement pour la Renaissance et le Développement (RRD).  Abdoulaye Kourouma indique que Dr Faya Millimono est « soupçonné » par le front uni pour la défense des droits des citoyens d’être un espion du Président de la République, Alpha Condé sur la scène politique guinéenne.

« On a des informations de sources sures que Faya est un espion d’Alpha Condé sur la scène politique guinéenne. Quand il était avec Abé Sylla, comme il était l’acteur principal de ce dernier, Alpha lui a dit de quitter chez Abé. C’est ce qui lui a amené de faire la fronde avec Abé. En 2013, quand toute l’opposition était d’accord sur un point, il a claqué la porte. Cette manipulation aussi a été organisée par Alpha. Quant le président a aussi compris que le front uni pour la défense des droits des citoyens est entrain de bien aller avec des hommes sûr à la tête, Alpha a joué aussi sur la même carte », a-t-il déclaré.

Le poursuivant, il a insisté sur la cause qui le fait dire que le président du Bloc libéral est un traitre.

« Ce qui nous fait dire sa trahison vis-vis de nous, c’est d’abord sa fronde avec Abé sylla. Sa fronde dans les dialogues de 2013 quand toute l’opposition guinéenne évoluait ensemble. Alpha Condé lui avait encore manipulé pour qu’il crée la diversion au sein de l’opposition guinéenne. Et quand le front allait très bien encore, il a joué sur cette carte pour l’inviter tardivement à la présidence.  Au cours d’une réunion, il y a un activiste de la société civile qui nous a dit que, il a eu une information qu’ils ont statué sur le problème de front à la présidence. Qu’il a été question  de passer par Faya, que parce qu’honorable Sila Bah était dure de caractère. Donc qu’il faut passer par le président du Bloc Libéral pour neutraliser.  Qu’ils avaient cité le nom de Sékou Yaya, mais que ce dernier n’est pas connu sur le terrain. Donc qu’on pouvait passer par Faya Millimono, et ce qui est fait l’objet de sa visite à Sékhoutouréyah le 10 janvier dernier. Donc Faya est parti, il n’a informé personne. On a réussi cette information qu’il a rencontré le chef de l’Etat. Quand on a organisé une réunion pour prendre la décision de le suspendre comme il a voulu nié au début.  A travers nos preuves, il a compris qu’il ne pouvait rien.  Donc, il s’est excusé et on a voulu cassé pour régler entre nous. Mais après nos enquêtes, on a compris que c’était une trahison ».

Ensuite, M. Kourouma a ajouté que tous ces exemples suffissent de comprendre que M. Faya est manipulé par Alpha Condé sur la scène politique, en se basant sur ces explications qui ont été avancée par leur service de renseignement, qu’ils utilisent sur les rapports politiques entre les uns et les autres.

« A chaque fois qu’un groupe devient fort et qu’il fait partir, il fait quelque chose pour empêcher cela, juste pour perturber. En 2016, pendant que le front est entrain de prendre de l’ampleur, il a  joué encore la même chose. Quand Alpha lui a invité en même temps, il a fait appel à Baidy Arribo ».

« Ces voyage à 80% en Amérique, c’est parce qu’il travail dans un projet d’éducation au compte d’Alpha Condé aux Etats-Unis. A chaque fois, quand on lui reproche de quelque chose, il ne fait que s’excuser et il n’arrête pas. Donc quand tu es avec ces genres de personne dans la même l’équipe, cette équipe ne va jamais évoluer ».

Le président du Bloc Libéral Faya Millimono a été exclu du Front uni pour la défense des droits des citoyens après une réunion jeudi 19 janvier 2017 et il a été remplacé comme porte-parole par doyen Ouremba Kourouma, président  du Parti Démocratique Africain (PDA).

Ibrahima Sory Barry pour Aminata.com

Tel : +224-620-10-70-71

 

Related Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked (required)

ACTUALITES GUINEE
RECHERCHE
Recherche personnalisée
Rejoignez-nous sur Facebook