Le chef de file de l’opposition guinéenne a pris un engagement ferme samedi 10 novembre 2018 lors de l’assemblée générale de l’Union des Forces Démocratiques de Guinée (UFDG), suite aux assassinats des manifestants lors  des manifestations politiques.

Dans son discours devant ses militants et sympathisants, le leader du parti a profité pour s’incliner devant l’âme des 103 disparus dans les manifestations politiques et a adressé ses sincères condoléances aux familles éplorées.

Selon Cellou Dalein Diallo s’est engagé solennellement, que toutes ces morts ne seront pas vaines. « Mais elles ne seront pas non plus le prétexte de nouvelles violences, nourries par des désirs de vendettas qui en rajouteront à la fragilisation de notre tissu social », a-t-il promis.

Il a poursuivi son intervention en rassurant que la Guinée ne basculera pas. Les affrontements souhaités par les prophètes de malheurs et des instigateurs de la haine n’auront pas raison de leur amour pour le pays. Pour lui, sa volonté de préserver l’unité nationale, sa détermination à semer et arroser les graines de la fraternité entre les filles et les fils de la Guinée, restent inébranlables.

Ibrahima Sory BARRY pour Aminata.com

Tel : (+224) 656 77 52 34

 

PARTAGER