Parlement: Claude Kory Kondiano invite les députés à ‘‘transcender leurs divergences’’

0

Lors de la session extraordinaire du parlement ce jeudi 9 février, le président Claude Kory Kondiano a invité ses homologues à mettre de côté leur divergence afin de permettre un bon déroulement des travaux.

Cette session s’est ouverte en présence de plusieurs invités dont entre autres du premier ministre, Mamadi Youla, des membres du gouvernement et des diplomates. Le président de l’Assemblée nationale  indique que cette retrouvaille est le signe de l’intérêt que les députés accordent à la deuxième institution du pays.

«Cette Session qui nous réunit à partir d’aujourd’hui, et pour quelques jours, s’inscrit donc dans cette dynamique de changement. Car la bonne lecture et l’examen judicieux des textes qui sont à l’ordre du jour, notamment le code électoral, le règlement intérieur et le code des Collectivités locales, seront déterminants pour nous éviter de passionner et de personnaliser les débats et le contenu à donner à chaque texte».


Honorable Kondiano invite donc, les parlementaires à transcender leurs  divergences «dans l’intérêt supérieur de du pays». «Ce qui nécessite, de notre part, des rapports de confiance fondés sur le dialogue et les concessions réciproques des acteurs pour la paix dans la cité. C’est cette politique de sagesse qui a, jusqu’à présent, mis notre pays à l’abri de la guerre civile qu’ont connue certains pays voisins et nous devons tout faire pour la renfoncer».

Le président de l’Assemblée rappelle aux députés le statut politique de représentants du peuple qui leur commande donc, «d’accompagner de la façon la plus franche et la plus constructive, cette logique en revisitant les textes qui nous sont soumis pour leur donner tout le cachet de légitimité et de légalité nécessaires à la consolidation de notre jeune démocratie».

Par conséquent, il exhorte aux uns et aux autres à s’affranchir des postures politiciennes «et de s’enraciner plus encore dans nos valeurs de citoyenneté agissante pour conduire à leur terme les élections communales dans l’entente et la paix. Nous devrions être capables d’apporter aux textes qui nous sont soumis des réponses juridiques solides et durables qui doivent empêcher toute tentative d’interprétation tendancieuse, confuse ou marginalisant parce qu’ils sont appelés à régir notre vivre ensemble».

Abdoul Malick Diallo

+224 655 62 00 85

Dialloabdoul110@gmail.com



LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here