Ouverture des audiences criminelles au TPI de Dixinn: un leader politique poursuivi pour viol

0

Le Tribunal de première instance(TPI) de Dixinn a ouvert ses audiences criminelles ce lundi 24 avril 2017 en présence de plusieurs cadres de la justice guinéenne et de la presse.  Dans son discours, Sydy Souleymane N’diaye procureur dudit tribunal a dit que ce 24 avril 2017, est un jour important dans les annales du tribunal de première instance de Dixinn qui a selon lui, depuis la loi numéro 2015/019/AN du 13 août 2015, des compétences en matière criminelle.

Aux dires de ce procureur, l’article 25 de ladite loi a disposé que le tribunal de première instance statuant en matière criminelle prend la dénomination de tribunal criminel.

“Au surplus, l’article 379 du code de procédure pénale a indiqué que tribunal de première instance est compétent pour connaître les crimes, délits et des contraventions. C’est sur le fondement de ces dispositions, que le tribunal de première instance de Dixinn commence aujourd’hui le jugement des affaires criminelles. A la différence de la cour d’assises, juridiction non permanente, le tribunal de première instance est une juridiction qui va régulièrement siéger afin d’examiner toutes les affaires criminelles renvoyées par les juridictions d’instruction.  Cet examen est en premier ressort réalisé à charge d’appel devant la chambre criminelle de la cour d’appel pour respecter la règle du double degré de juridiction. En conséquence de tout ce qui précède, le tribunal criminel de Dixinn à travers trois formations différentes va juger 230 affaires dont 70 cas de viols, 61 cas de vols à main armée et 31 cas d’associations de malfaiteurs”, a-t-il indiqué.

Parmi les accusés de viol, figure Abdourahmane Bakayoko leader politique Président des Démocrates guinéens(DG). En 2014, il avait été condamné à deux mois de prison et au payement de deux millions d’amende par le TPI de Labé après une émission dans une radio locale au cours de laquelle il se serait attaqué au Président Alpha Condé et à Cellou Dalein Diallo leader de l’UFDG.

Hadja M’Balou Keita présidente du TPI de Dixinn a dans son allocution a rassuré le public qu’au cours des audiences qui vont commencer, de la tenue de procès équitables qui tiendra compte du respect de tous les principes gouvernant un  procès pénal, notamment le principe de la présomption d’innocence et du respect des droits de la défense.

“La tenue des audiences criminelles par les tribunaux de première instance accorde un double avantage. Ça permet aux accusées de bénéficier désormais du principe de double degré de juridiction, mais aussi et surtout de la célérité dans le traitement des dossiers, ce qui constitue une avancée notable dans l’évolution de notre système judiciaire. Le droit sera dit dans le plus grand professionnalisme”, a-t-elle promis.

Le début des audiences est prévu au 8 mai prochain à 9 heures TU.

 

Mamadou Aliou Barry pour Aminata.com

aliousarayabhe@gmail.com

(+224) 622 304 942

 

Commentaires

commentaire



AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE