Ousmane Gaoual sur l’arrêt du tribunal: «même si cette décision venait de la Cour suprême cela n’aurait aucune conséquence pour nous»

Le tribunal de première de première instance de Dixinn a annulé, vendredi 3 mars, l’exclusion de Bah Oury de l’UFDG.

Selon le député Ousmane Gaoual Diallo cette décision même si elle venait de la Cour d’appel ou la Cour suprême, n’aurait eu aucun intérêt. «Il y a longtemps dans notre pays qu’on a interdit les mariages forcés. C’est terminé. Nous avons divorcé avec Bah Oury. Peu importe ce qu’on lui fera, on va dire qu’il a gagné, et après j’espère qu’il viendra avec des militaires pour l’installer comme vice-président de l’UFDG. Ou lorsqu’on va être convoqué c’est lui qui va répondre. Cela n’a aucune importance. M. Bah Oury n’a rien à faire. S’il avait réellement la préoccupation de continuer dans la politique, il aurait compris que nos chemins et des directions sont différentes. Il aurait créé sa formation politique et continué à avancer».

Le député assure que ce jugement n’a aucun intérêt «ni juridique, ni dans les faits» en ajoutant qu’il n’y aura aucune conséquence. « L’UFDG va continuer sa marche vers la conquête du pouvoir».

Le parti de Cellou Dalein Diallo a décidé d’interjeter appel de la décision du tribunal de Dixinn. «Aucun responsable conscient de l’UFDG ne croit à la justice. Cette décision même si elle venait de la Cour suprême qui est la dernière juridiction en la matière, n’aurait aucune conséquence pour nous».

Abdoul Malick Diallo

+224 655 62 00 85

dialloabdoul110@gmail.com

In : Politique

Related Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked (required)

ACTUALITES GUINEE
RECHERCHE
Recherche personnalisée
Rejoignez-nous sur Facebook