licenciés, 64 jeunes manifestent contre Sirio Guinée

Les employés de la société Sirio Guinée une entreprise évoluant dans l’entretien des pilonnes du réseau téléphonique situé dans la commune de Dixinn ont manifesté ce matin contre la direction qu’ils accusent de vouloir refuser la régularisation de la situation de plus de 64 employés guinéens licenciés.
Tout serait parti de la décision prise par la direction de déployer des agents de la gendarmerie pour des motifs de sécurité pendant qu’une réunion convoquée par la direction était prévue ce mercredi et dont la direction a au dernier moment rejeté pour le 20 décembre. Ces employés ont perçu à la suite de cette décision un refus manifeste de la direction de faire face à la situation de ces employés.

 

Nestor Dopavogui responsable syndicale à  Sirio Guinée joint par notre rédaction explique « On devait tenir une réunion ce matin avec la direction par rapport à nos règlements à notre grand étonnement après une attente de plus d’une semaine, la direction fait venir des agents de force de l’ordre et nous informe que la réunion est repoussée pour le 20 .Alors on se demande si vraiment la direction est prête à régler les licenciés » s’est interrogé cet syndicaliste.

 

La tension était vive au siège de l’entreprise situé au quartier de la minière dans la commune de Dixinn. Sirio est une entreprise sous traitante avec l’entreprise MTN areeba pour l’entretien des pilonnes à Conakry et dans le pays profond depuis quelques années. Et la direction est tenue en grande partie par des ressortissants ivoiriens.

 

Idrissa Sompare/aminata.com
224666566779/631900090
sompareidrissa@yahoo.fr

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here