Makanera: « c’est en 93 qu’Alpha Condé a pris l’extrait de naissance »

0

A l’occasion du meeting organisé par l’opposition républicaine samedi 22 juillet, Alhousseiny Makanera Kaké, ancien ministre de la communication n’a pas caché que, Alpha Condé était plus français que guinéen. Il a déclaré que le chef de l’Etat n’avait pas d’extrait de naissance de la Guinée avant qu’il ne décide d’être président de la république.

Né le 04 mars 1938 à Boké, Alpha Condé, président de la république de Guinée n’avait pas d’extrait de naissance jusqu’en 1993, moment auquel, il a décidé de se présenter au scrutin présidentiel, selon le discours de M. Kaké. Avant de dire cela, il a d’abord invité les militants de l’opposition à s’unir pour ne pas qu’ils soient dominés par le mensonge. « Levez vous, le mensonge veut dominer la vérité dans ce pays. Les gens disent que, Alpha Condé est un africaniste. Si cela était vrai, est ce que, il allait prendre la nationalité française et laisser celle de la Guinée ? », a-t-il demandé en ajoutant la date à laquelle Alpha Condé a pris son extrait de naissance tant que fils du pays. « C’est en 1993, quand il a voulu être président qu’il a pris son extrait de naissance à Boké, c’est nous qui l’avons accompagnés. Pendant tout ce temps, il était français », a-t-il déclaré en éclatant de rire « hahahaha ».


Pour M. Kaké, Il a fait ça dans l’intérêt d’être président de la république. « Il a voulu être président en Guinée, ce n’est pas parce que, il aime la Guinée », a-t-il poursuivi. Il a dit aussi que, actuellement, le combat que le président de la république guinéenne est en train de mener pour dire que les blancs ne doivent plus nous donnez de l’ordre, ce n’est rien d’autre que parce que ceux-ci on dit de respecter la limite de deux manda. « Il ne se bat que pour ça ».

Pour prouver la réalité de ce qu’il a avancé, il a démontré en disant la preuve en est que, lors les élections présidentielles de 2015, quand les blancs, on dit qu’ils vont assister financièrement, pour que les élections se déroulent bien en Guinée. Le gouvernement Condé et son porte-parole se sont opposés sous prétexte que la Guinée est pays indépendant. Qu’ils n’ont pas besoin de l’argent de l’extérieur. Qu’ils peuvent faire eux même leur élection. « Après les élections, la promesse que le gouvernement a prise est ce que, il a pu le respecter ? Ils n’ont pas dit si le gasoil monte, ils vont faire monter et quand ça descend, ils feront descendre eux aussi. Quelques temps après, quand le prix d’essence est descendu est ce que, ils ont pu respecter ? Non », a-t-il rappelé.

Enfin, Alhousseiny Makanera Kaké, a souligné que, depuis l’arriver d’Alpha Condé au pouvoir en Guinée, la population ne fait que souffrir.

Ibrahima Sory Barry pour Aminata.com
Tel : +224-654-79-50-63



LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here