Législatives 2013 : Que font ces agents de la présidence à l’intérieur du pays ?

0

Partout à l’intérieur du pays, des agents munis d’Ordres de mission signés de la Présidence de la République sont signalés, certains, depuis six mois.

Ces agents, aux dires de différents responsables locaux rencontrés, soutiennent qu’ils seraient à la base de pas de difficultés rencontrées sur le terrain dans le cadre du processus électoral. A Mali Yembérin par exemple, c’est un certain Kandé, venu intégrer le directoire de campagne du RPG Arc-en-ciel. Ce dernier est indexé de propager de fausses nouvelles. Il soutiendrait être venu de la Présidence pour « assurer la victoire du parti au pouvoir ». Une affirmation qui reste toujours à vérifier. Heureusement, les candidats en lice dans cette circonscription auraient signifié à M. Kandé que « le vole ne passera pas ».

Malgré tout, le nombre de bureaux de vote (BV) dans cette préfecture a été réduit de 306 à 206, sans aucune raison justificative. Pire, la plus part de ces BV sont envoyés à plusieurs kilomètres du lieu habituel causant une véritable psychose au près des populations.

A Koubia, une préfecture frontalière à Mali Yembérin, la sale besogne est revenue à un M.Camara secondé par un autre dans la campagne du Manden Djallon. Une histoire qui a foutu la merde dans cette région, jadis paisible. Ils sont accusés d’être à la base notamment du déplacement des BV à des endroits jugés « inaccessibles » par de nombreuses personnes âgées. Ces BV dont le nombre est passé de 191 à 136 sont situés à plus de dix kilomètres, pour certains.

Camara et son second, bradissant l’ordre de mission de la présidence « ont mobilisé les présidents de district pour dire qu’il faut que le RPG obtienne 51% des suffrages, si non,… », a dénoncé un citoyen de la place qui a exigé l’anonymat.

A Dalaba, préfecture situés entre Pita et Mamou, un autre agent, Souaré aidé dernièrement d’autres parachutés des services de l’Etat, s’active sur le terrain et « propage de l’intoxe ». Le manden Djallon, serait l’unique projet de société devant les électeurs.


A Tougué, une autre préfecture de la région de Labé, ce sont Fatoumata Soumano et Odime Sow qui menacent et intimident les populations sous le prétexte que « toute personne qui ne votera pas RPG sera convoquée  à la présidence de la République », confie à Aminata.com, un notable.

Là-bas aussi, les BV chutent de 189 à 132 pour 52 657 électeurs. Les mêmes problèmes de distance sont signalés. Même constat pour la ville de Labé où le nombre de BV est passé de 399 à 375. Dans cette localité également, le fond de campagne est identique. Les roundés et les foulassos sont le thème développé par ces agents « indésirables ».

L’opposition de son côté et l’UFDG en particulier, accuse tantôt les partis alliés, l’UPR en l’occurrence de battre campagne pour le RPG, s’ils n’accusent pas les candidats « potentiels » de velléités de déplacement du chef lieu en cas de victoire comme c’est le cas du Maire rural de Koïn, Abdourahmane Baldé, dit Koïn ville.

A part ces agents sans statut clair dont le passage dans ces différentes localités est plus ou moins bien géré par les populations, deux incidents majeurs ont marqué la campagne au Fouta. D’abord à Konah, où un jeune qualifié de drogué aurait proféré des grossièretés à l’endroit du Chef de l’Etat. Son acte sera aussitôt suivi de son arrestation. A Labé, alors que les militants et sympathisants du RPG Arc-en-ciel, revenaient d’un meeting au stade Sayfoulaye Diallo de Labé, le 17 septembre, des militants de l’UFDG se sont attaqués à eux faisant plusieurs blessés et d’importants dégâts matériels. Le night club du secrétaire général du Rpg Arc-en-ciel, Baba Kouyaté à Labé sera même incendié. Mais très vite le mouvement a été maitrisé et les esprits se sont refroidis.

C’est dans ce contexte que la préparation d’un coup d’Etat est annoncée par un journal français, le Canard Enchainé, d’une crédibilité mondialement reconnue. Ce qui amène à plus d’une personne à se demander si les ennemis du changement ne sont pas tapis dans l’ombre de la Présidence de la République avec pour seul objectif de créer et d’entretenir une tension inutile visant à renverser le régime du Président Condé.

Zoom d’Aminata.com



PARTAGER
Article précédentRumeurs de coup d'Etat : Déjà cinq militaires arrêtés
Article suivantLégislatives 2013: Les 1ères impressions de la MOE
Aminata.com Guineenews politique Guinée site d'information sur les nouvelles de la République de Guinée. Signalez réagissez : Vous pouvez contacter l’équipe de journalistes qui travaille à Aminata.com pour lui soumettre un texte, témoigner de ce qui vous est arrivé, signaler une information, relever une erreur, réagir à une actualité… Contactez-nous 973-477-6624 USA 224-664-328170 ou le 623 52 6 27 Guinee URL http://aminata.com Email: amadou@aminata.com Régie Publicitaire : 83kindy@gmail.com +224 656 0287 25 Conakry/ +336 98 48 57 52 France

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here