Un nouveau parti politique voit le jour

[dropcap class= »kp-dropcap »]A[/dropcap]près avoir constaté les bavures des hommes politiques. Rafiou Sow jugé nécessaire de créer le Parti pour le renouveau et le progrès (PRP). D’après lui, c’est une façon de dire  que les jeunes aussi ont leur place dans la gestion des affaires publiques.
Tout est parti d’un constat, notre pays s’enfonce de manière plus sordide à cause du comportement de certains hommes politiques. C’est dans cette lancée que …ayant une perception plus grande et un esprit de partage à décidé d’accepter d’être à la tête d’un parti politique pour dénoncer leurs  travers avec des jeunes pour exorciser le mal dont souffre  le peuple de Guinée.
[dropcap class= »kp-dropcap »]D[/dropcap]énoncer ceux qui veulent confisquer le développement de ce pays, est le  cheval de bataille de ce groupe de jeunes qui se présentent comme « engagés au service de leur nation ». A en croire monsieur Rafiou Sow, le PRP est un moyen de communication, de sensibilisation et d’éducation pour la jeunesse à l’égard du peuple de Guinée. Il faut par ailleurs souligner d’après M. Sow  ‘’le climat politique reste  surchauffé en Guinée. J’ai voulu  créer un parti  constitué de jeunes afin d’accélérer le rajeunissement de la classe politique’’.
Le président du PRP estime qu’il  faut innover en politique pour le bien être des consommateurs car  les produits étant  les projets de société  permettront de drainer le peuple dont la vocation première est la cause du  peuple de Guinée en général et celle de  la  jeunesse en particulier.
[dropcap class= »kp-dropcap »]I[/dropcap]l estime  que les politiques ont échoué dans l’ensemble. « Leur  égoïsme   a plongé le pays dans un chaos total  avec la prostitution de la classe intellectuelle. Les victimes sont malheureusement les jeunes et les femmes.
Il ajoute ainsi que tout guinéen rêve d’une Guinée unie où il fait bon vivre, où les guinéens seront heureux, où il y aura de l’emploi avec des moyens de déplacement dans toutes les villes », explique-t-il. « On peut rêver ça dépend de la gradation jusqu’où on rêve et aussi ça dépend de ce qu’on fera concrètement. Ce n’est pas une profession de foi. Il faut surtout être sûr que l’on se battra pour le rêve. Il n’y a pas de rêve utopique. Donc c’est ce courage, cette persévérance, cette ténacité qui feront que nos rêves se transformeront en réalité« , a-t-il conclu.

Alpha Oumar Diallo pour Aminata.com

alpha.oumar@aminata.com

+224 666 62 25 24

PARTAGER
Article précédentÉconomie: Fin de la mission des émissaires du FMI en Guinée
Article suivantToute manifestation est interdite selon le gouvernement
Aminata.com Guineenews politique Guinée site d'information sur les nouvelles de la République de Guinée. Signalez réagissez : Vous pouvez contacter l’équipe de journalistes qui travaille à Aminata.com pour lui soumettre un texte, témoigner de ce qui vous est arrivé, signaler une information, relever une erreur, réagir à une actualité… Contactez-nous 973-477-6624 USA 224-664-328170 ou le 623 52 6 27 Guinee URL http://aminata.com Email: amadou@aminata.com Régie Publicitaire : 83kindy@gmail.com +224 656 0287 25 Conakry/ +336 98 48 57 52 France

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here