L'aveu de Papa Koly Kourouma

0

Sa sortie médiatique risque de briser le rêve de tous les guinéens. Et pourtant, c’est une vérité amère difficile à accepter. Papa Koly Kourouma, récemment débarqué du gouvernement, a souligné que le barrage de Kaleta n’est pas une solution définitive au problème d’électricité en Guinée.

Au cours d’une émission de Lynx Fm, l’ancien ministre sans détourt, affirme que le problème d’électricté se posera toujours même avec le fonctionnement du Kaleta. « Il ne faut pas qu’on se leurre, la capacité installée à Kaleta sera de 240 Mégawats. Il fonctionne au fil de l’eau. Ce barrage n’a pas de retenue suffisante pour fonctionner pendant l’étiage. Conséquence,   la puissance de 240 Mégawatts va chuter jusqu’à 45 Mégawats, ce qui va entrainer à nouveau des délestages électriques« , explique-t-il.


 

D’après lui, la  bonne desserte d’électricité est possible si le barrage de Kaleta est régulé avec  sa fusion avec celui de Souapiti, qui est à 12 kilomètres de Kaleta. « Le barrage de Souapiti a une très grande capacité d’eau. Il faut que le couple Souapiti-Kaleta pour avoir les 240 MW de manière constante pendant l’hivernage et la période d’étiage« , ajoute l’ancien ministre de l’énergie.

 

Alpha Oumar Diallo pour Aminata.com

alpha.oumar@aminata.com

+224 666 62 25 24



PARTAGER
Article précédent"J’ai commis l’erreur de ne pas publier les audits" [Vidéo]
Article suivantSangaredi: les autorités accusées d'arnaque
Aminata.com Guineenews politique Guinée site d'information sur les nouvelles de la République de Guinée. Signalez réagissez : Vous pouvez contacter l’équipe de journalistes qui travaille à Aminata.com pour lui soumettre un texte, témoigner de ce qui vous est arrivé, signaler une information, relever une erreur, réagir à une actualité… Contactez-nous 973-477-6624 USA 224-664-328170 ou le 623 52 6 27 Guinee URL http://aminata.com Email: amadou@aminata.com Régie Publicitaire : 83kindy@gmail.com +224 656 0287 25 Conakry/ +336 98 48 57 52 France

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here