Une jeune  fille  pré pubère a  été violé  par  un  adolescent  de  16 ans  le 21 novembre dernier dans  le  secteur  Diawbhe  et  Koulidara dans  la  commune  urbaine  de  Labé.

Des explications  de  la  fillette  on sait  qu’elle  amassait  des  cailloux quand son  agresseur  l’a  appelé  au prétexte  de  lui  donner  un cahier et  l’a  entrainé  dans  sa  chambre, l’a  bâillonné  et  a  abusé  d’elle.

Après sa sale besogne, il ne s’est pas gêné de la menacer de mort si elle vendait la mèche.

Après l’acte en pleurs et saignante, la victime s’en est allée se confier  à  sa  grand-mère  qui  a émis  une plainte  à la  gendarmerie. Plainte  vite restée  sans  suite à cause d’un  règlement  à l’amiable où la  seule contrainte  fate  au violeur était  que sa  famille  prenne  en  charge les  soins de la  petite  victime.

Informée,  la  mère de la  victime vivant  à Conakry a  débarqué  en  catastrophe dimanche  25  novembre à Labé  et  a porté  une  nouvelle  plainte cette  fois  à  la  sureté pour l’agression  de  sa  fille.

Deux agents ont alors été dépêchés  à Koulidara chercher  manu  militari Mamadou  Yaya Barry qui  a  avoué  sans contrainte son  forfait.

Ce  lundi, la jeune  victime et sa  mère  étaient à l’hôpital  régional  pour  des  soins.

 Ousmane K. Tounkara, correspondant d’Aminata.com

PARTAGER