Lab

Un camion de la compagnie mobile des interventions spéciales de Labé a tué un jeune motard commerçant dans la nuit du samedi au dimanche 20 octobre 2013, a appris Aminata.com.

Cet accident mortel est survenu au niveau des locaux du PAM dans le secteur N’Diolou dans la commune urbaine de Labé. Sur les circonstances de cet accident, les riverains affirment que le camion de la police roulait avec un seul phare quand il a percuté le motard en pleine chaussée.

La victime du nom de Diallo Abdoulaye originaire de Labédhepperé dans la sous-préfecture de Garambé est morte sur place. Son corps a été récupéré sous le camion. C’était un jeune commerçant du marché central de Labé où il revendait des habits et chaussures.

Ce drame éclabousse les services de sécurité de Labé et place la ville sous haute tension depuis samedi aux environs de 22 heures. Une foule de mécontents avait envahi l’hôpital régional de Labé où on a failli brûler le camion de la police. Les agents concernés ont tiré des coups de feu en l’air pour se frayer un chemin.

Des proches de la victime projettent une grande mobilisation ce dimanche matin à 8 heures à l’hôpital régional dans le but d’exiger des comptes à l’autorité.

Le gouverneur de région, absent de Labé au moment des faits appelle au calme et à la retenu. Sadou Keita promet que toute la lumière sera faite dans cette affaire.

Idrissa Sampiring DIALLO pour Aminata.com

PARTAGER
Article précédentLab
Article suivantAffaire Simandou: Voici ce que pr
Aminata.com Guineenews politique Guinée site d'information sur les nouvelles de la République de Guinée. Signalez réagissez : Vous pouvez contacter l’équipe de journalistes qui travaille à Aminata.com pour lui soumettre un texte, témoigner de ce qui vous est arrivé, signaler une information, relever une erreur, réagir à une actualité… Contactez-nous 973-477-6624 USA 224-664-328170 ou le 623 52 6 27 Guinee URL http://aminata.com Email: amadou@aminata.com Régie Publicitaire : 83kindy@gmail.com +224 656 0287 25 Conakry/ +336 98 48 57 52 France

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here