Labé : un agresseur en treillis mis aux arrêts

Un  jeune  conducteur de  taxi  moto   a  échappé   de  justesse  à  une  attaque  da ns  la  nuit  du  1er au  2  mai à  Texas  secteur  du  bouillant  quartier  Daka  de  Labé.

Ibrahima  Sory  Diallo  venu  chercher une  connaissance  dans  un  maquis  tombera  dehors  sur  un  homme  en  treillis  désireux  des  services  d’un  taxi, il  lui  répondra  qu’il  a  suspendu  ses  prestations  pour  la  journée mais  peut  quand  même  rendre  service  à  celui  qu’il  prenait  pour   un   vrai  agent  des  forces  de  l’ordre.

C’est  ainsi  que  prenant  la  route  de  Texas  sur  indications  du  sieur  qui  prétextait  rentrer  se  changer  pour  aller  en  boite, un  autre  individu  a  surgi  sur  la   route, subitement   l’agent  a violemment  tapé  sur  l’épaule  du   conducteur  du  taxi  afin  qu’il  puisse  discuter  avec  ce  dernier  qui  serait  son  ami, suspicieux  le  jeune homme  n’obtempère  pas  et  force  le  passage   et  selon  ses  dires  le bonhomme  qui   avait  surgi sur  sa  route  avait disparu  comme par  enchantement  quand  il a  jeté  un  regard  à nouveau  dans  sa  direction .

Réussissant  à  embarquer  à  nouveau le  faux agent ,   Ibrahima  Sory  Diallo  prendra  la  route  de  l’escadron  et  sur les  secousses  de  son  passager, dans leur  combat, ils viendront   s’affaler  à  quelques  mètres  de  son  but, les  soldats  qui  y  étaient  en  faction viendront  les  aider  à  se  relever  croyant  à  un  simple  accident  mais  c’est  là  que  le  jeune  conducteur  de  taxi  expliquera  le  traquenard  auquel  il  venait  de  se  soustraire.

Retenu pour audition le  faux  gendarme  affirmera  être  en  service  à  Koundara  avant  de  se  rétracter  pour  dire  qu’il  travaille  dans  un escadron  de  gendarmerie  basé à  Conakry.

Aux  dernières  nouvelles  des  sources  proches du  dossier  nous  ont  appris  que  le’’  faux’’  agent  aurait volé  la tenue  et les  gallons  d’un  officier  à  la  capitale  avec  quoi il  opère.

Aussi  la  même  source  nous  a  appris  que  le  jeune  conducteur  de  taxi aurait  un  talisman  qui  lui  permettrait  de  s’en  sortir  de  ce  genre   de  situations  et  qu’il  avait déjà  pu  faire  arrêter  d’autres  agresseurs. Peu  avant  le  crépuscule  hier, l’agresseur  menotté  au  point  a  été  aperçu  encadré par  des  agents  de  sécurité  sur  la  route  de  la  prison  civile  de  Kouroula.

                                                                                                      Ousmane  Koumanthio  Tounkara

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here