Labé : un ouvrier survit à un éboulement dans une carrière de sable

0

Dans  l’après  midi  du  lundi  un  jeune  menuisier Mamadou  Sadio  Diallo 25 ans  louant  ses  services  comme  manœuvre  pour  pouvoir  arrondir  ses  fins  de  mois sur  la  carrière  de  sable  de  Saala  a  vécu  une  grosse  frayeur .

Un  éboulement  s’est  produit  sur  le  site  où  il  travaillait à treize  heures  le  jour  de  la  fête  du  travail  sans  causer  de  mort mais  avec  de  la veine  il  s’en  est  sorti  avec  des  blessures  sans  que  son  pronostic  vital  ne  soit  engagé  toutefois  .

Conduit à l’hôpital  régional  de  Labé  en  toute  urgence ,le  médecin  de  service  Dr  Kourouma  a expliqué  les  conditions  dans  lesquelles  son  patient  a été  reçu :

« il  est  arrivé  dans  un  tableau  de  traumatisme  crânien sans  perte  de  connaissance avec  blessure  sur  le  cuir  chevelu et  surtout  une  blessure  fermée au  niveau  du  tiers  supérieur  du fémur  droit ….. il  est  conscient, il  a  quitté l’hôpital dans  un  état  général  satisfaisant  sauf  que  la  fracture  n’a  pas  été  gérée  ici il  a  préféré  se  soigner  là  bas (NDLR :en famille  et  dans  son  village  d’origine)pour une  ‘’meilleure ‘’prise  en  charge»

Alors que  des  cas  similaires  sont récurrents  à  Labé  et  que ce  jeune  homme  a  eu  beaucoup  de  chance  le  docteur  Kourouma  a conclu par donner  un  conseil  pour  d’éventuels  cas  similaires  ultérieurs, il  faudrait  veiller  à  stabiliser  l’état  du  patient  et ne  procéder  à  une  évacuation  que sur  un  avis  médical  a-t-il  dit.

Pour  piqure  de  rappel l’an  dernier sur  un  site voisin  de  la  grande  mosquée  de  Labé et  autrefois  inclus  dans  les  dépendances  de la  propriété  du  roi  Alfa  Yaya  un  éboulement  s’était  produit  coûtant  la  vie  à  un  ouvrier .

                                                                                                            Ousmane  Koumanthio  Tounkara

 

Commentaires

commentaire



AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE