Labé : le directeur régional de la santé porte plainte contre une clinique clandestine

Après une bataille inachevée contre les installations médicales illégales l’an dernier, les autorités de la santé ont décidé de déterrer la hache de guerre sans même s’y préparer.

Un spot publicitaire en diffusion dans une radio locale et où les responsables d’une clinique déjà dans le viseur des autorités sanitaires les présentaient comme partenaire à leur installation a servi de déclic. Nommément cité  avec le DPS, le DRS Houdy Bah ulcéré de ce qu’il qualifie de diffamation a décidé de porter plainte contre Verbal Guinée maître d’ouvrage du spot incriminé.

<<nous ne l’avons jamais vu,l’année dernière on leur a dit de fermer,Verbal était là, il faisait passer des communiqués tous les jours,avec l’appui de la sécurité, ils ont accepté de fermer et de partir. Alors ils sont revenus cette année,j’ai rendu responsable le DPS…je sais qu’il a fait des démarches, mais à ma grande surprise si j’entends maintenant des pub où nos noms sont cités,c’est une provocation aux autorités publiques parce que nous ne sommes pas intéressés…. C’est ainsi que ce matin j’ai décidé de porter plainte,j’ai déposé une plainte au niveau de la direction régionale de la sûreté pour offense et diffamation et j’ai demandé aux autorités judiciaires de faire toute la lumière sur ces cliniques privées qui pilulent dans la commune urbaine de Labé et arnaquent la population.

A LIRE =>  Popodara (Mamou): une collision de motos fait un mort

Ce cas est loin d’être isolé et à l’heure de la rédaction de cet article deux autres ONG se prévalant d’un même agrément devront faire face à la loi les jours prochains.

Un combat solidaire c’est l’appel du DRS pour que tout ce réseau mafieux soit démantelé.

 

Related Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked (required)

ACTUALITES GUINEE
RECHERCHE
Recherche personnalisée
Rejoignez-nous sur Facebook