Labé : le commandant de la garde communale hausse le ton contre l’agression de ses agents

Depuis le  début  de  l’opération  de  déguerpissement  des  occupants  illégaux  de  la  chaussée  et  des  emprises  de  la  route  au  centre  ville  de  Labé, la  garde  communale  qui  y  est  associée  de  droit est  vue  d’un  mauvais  œil  par  les  vendeuses qui  l’accusent   parfois  d’abuser  de  sa  position  pour  les  dépouiller.

Ces  derniers  jours  un  agent  de  la  garde  communale  a  payé  les  frais  de  cette  tension  en  essuyant  une  agression physique  d’un  groupe  de  femmes  particulièrement  surchauffées.

Offusqué  par  la  mésaventure  de  son  agent  le  commandant  de  la  police  municipale Ousmane  Bah  a tenu  un  discours  de  fermeté.

« les  gens minimisent  la  garde  communale  mais  quiconque touche  à  la  garde  communale  aura  touché  à  la  police. A  compter  de  maintenant  celui  qui  s’amuse  à  toucher  un  agent  de  la  garde  communale on  l’enverra  en  prison.

Vous  savez (NDLR :le  garde) il  ne  ne  faisait  que  son  travail parce  qu’habituellement  on  sort  en  groupe mais  dès  qu’il  est  venu  seul, les  femmes  l’ont  encerclé et lui  ont  administré  des  coups  avec  les récipients  de  support  de  leurs  marchandises, d’autres  mêmes  l’ont  pris  au  collet, seul  il  ne  pouvait  engager  une  bagarre  contre  toutes  les  femmes.

Après  les  trois  femmes  ont  été  mis  aux arrêts  et  seraient  au  commissariat  central.

Nous  demandons à  tout citoyen  victime d’abus  d’un  de nos  agents  de  saisir la  hiérarchie  de  l’intéressé ou  de  porter  plainte à  la  justice  car  nul  n’est  au  dessus  de  la loi mais  de  grâce qu’on  ne  nous  insulte ou  ne  nous  frappe. »

A  noter  qu’il  y a  deux  semaines ,des  femmes  s’étaient  rendues  au  siège  de  la  commune  pour  des  doléances parmi celles  ci  il  y  avait le  cas  d’abus de  certains  agents  préposés  au  déguerpissement sur des  vendeuses  qui  avait  été  abordé.

                                                                                                                  Ousmane  Koumanthio Tounkara

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here