Labé: la grève paralyse le secteur éducatif

éducation, école, élève, examen, concours, bac
éducation, école, élève, examen, concours, bac

Les écoles sont restées désertes ce matin du lundi,pas âme qui vive conséquence de la grève lancée par le couple FSPE/SLEG qui du reste est totalement suivie dans la cité de Karamoko Alfa mo Labé.Mouctar Bah de la cellule de communication du syndicat exulte:

<<à cette heure je suis animé par un sentiment de satisfaction du fait que les enseignants ont écouté les syndicats,actuellement en Guinée je vous dit de Nzerekore à Conakry exceptées quelques universités privées aucun ne donne court les établissements sont fermés…..nous devons faire confiance en nos représentants à Conakry,bien entendu que des menaces sont proférées de part et d’autre mais on continuera la grève…..>>

Rencontré à tout hasard Hadja Mariama Bah en classe de 7 ème interpelle les autorités de s voix fluette:

<<je vais demander au gouvernement de nous laisser partir à l’école car c’est notre perte.>>

Une autre fille en classe d’examen rajoute:

<<si on n’étudie pas on va faire beaucoup de retard>>

La même mort dans l’âme habite Maimounatou Diallo une mère de famille interpellée:

<<il est inquiétant que les enfants sèchent, ce n’est pas benefique pour eux,les autorités n’ont qu’à tout faire pour rectifier le tir sinon ce sont les citoyens et le pays qui perdent.>>

Ousmane Koumanthio Tounkara

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here