Labé: la délégation spéciale rencontre les acteurs de la filière bois au sujet du déguerpissement

0

Fidèle à son opération coup de poing visant à assainir les artères du centre ville. Ainsi, quotidiennement pointés du doigt les vendeurs de bois dont le siège naturel depuis de très longues décennies est Mairie ont accepté de prêter l’ouïe aux délégués communaux qui jouent à sensibiliser d’abord avant d’aller à la répression.

L’équipe de Elhadj  Cellou Daka Diallo a mis la date du vendredi à profit pour convoquer en réunion les acteurs de la filière bois.

Ces deniers ont répondu massivement à l’appel et en dépit du langage de fermeté de la délégation spéciale, les acteurs du bois se sont dits ouverts à accompagner la commune dans son élan même si Aliou Diallo le porte parole de la corporation a des inquiétudes car pour lui le fait qu’aucune projection n’ait visé la filière depuis tant d’années doit empêcher toute réaction brusque des autorités dans la prise des décisions de deguerpissement les concernant.

Au coeur de l’instance deux sites ont été proposés pour accueillir la vente du bois à savoir :

Le triangle Seyni Kountie à proximité de l’espace militaire aéroportuaire à Tata l  et l’ancien emplacement du radar dont une bonne partie est occupée par les camions de transport d’agrégats à Ndiolou.

Seul bémol, le triangle Seny Kountche est une portion de terre que le président Sékou Touré avait octroyé à son homologue nigérien de l’époque et n’appartient plus de ce fait au patrimoine de l’État Guinéen.

Un ancien inspecteur du tourisme a appris à notre rédaction que les ayant droits  de l’ex leader nigérien ont encore la main mise sur la portion. En ferait foi une correspondance échangée entre lui et un de ces derniers.

Ousmane Koumanthio Tounkara

Commentaires

commentaire



AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE