Labé : comment la crise de pain a été évitée de justesse ?

L’opération  coup  de  poing  de  la  délégation  spéciale  semble   frapper  sans parti  pris. En  tout cas les  boulangers, ces dernières  48  heures  ont  failli battre  le  pavé  tellement  que  l’estocade  reçue  des  sheriffs  de  la  ville  est  violente à leur  endroit.

Peu  disposés  à  couvrir le pain  conformément  à  des  accords  datant  de  lan  dernier, la  commune  fidèle  à  son  organigramme  est  venue  ramasser  les  caisses  des  boulangers  pour  une  destination  inconnue ce  que  regrette  Fodé  Kaba  l’un  des  responsables  de  la  corporation  des  boulangers  qui  calme  le  jeu  toutefois.

« la  manière  dont  ils  sont  venus vers  les  gens  ne nous  a  pas  plu, c’est  pour  cela  qu’on  a  voulu  observer  une  grève ,vu que  c’est  le  mois  de  ramadan j’ai  demandé  d’y  surseoir.

La  délégation voulait  que  le  pain  soit protégé et  les  boulangers  n’ont  pas  respecté comme  le pain  était  exposé, ils  ont  ramassé  les  caisses  pour  une  destination  inconnue, une  négociation est  en  cours……Que  les  boulangers  restent  en  bordure  de  route  et  non sur  la  chaussée car  nous  tous  voulons que  la  route  soit  libre, il  faut  qu’on  respecte  les normes……. »

A  noter  que  pour  ceux  qui  trainent  les  pieds  pour  le  départ  des  emprises  de  la  route  qu’ils  occupent  anarchiquement  le  président  de  la  délégation  spéciale  à  accorder  un  délai  inclusif  de  trois  jours  après lequel  les  préposés  seront  délogés de  gré  ou  de  force.

                                                                                                       Ousmane  Koumanthio Tounkara

[1-click-image-ranker]

Related Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked (required)

ACTUALITES GUINEE
RECHERCHE
Recherche personnalisée
Rejoignez-nous sur Facebook