Labé : le budget de fonctionnement du chef de file de l’opposition vu des politiques locaux

0

Alors  que  le  budget  alloué  au  chef  de  file  de  l’opposition  n’en  finit  plus  de  faire jaser  aux  quatre  coins  du  pays, Labé  ne  s’est  pas  mis  en  marge   de  ce  débat  mondain.

Pour  Aliou  Laly  Diallo  responsable  de  la  jeunesse UFDG de  Labé  l’attente  commençait  à  s’allonger :

« c’est  une  application  des  lois depuis  2014,la loi  est  votée si  elle  n’est  pas  appliquée qu’en  2017 nous  nous  disons que  ça  n’avait  que trop  duré donc  ça  ne  doit  même  pas  créer  de  polémiques ,ce  débat  autour  de  ces  500 millions c’est  juste  pour  camoufler le  progrès  que  l’UFDG  est  entrain  de  faire…. »

Dans  les  rangs  du  RPG le  budget  ne  dérange  aucunement  à  en  croire  Idrissa  Camara :

« si  le gouvernement trouve  moyen  de  donner  500 millions  de  francs au  chef  de  file  de  l’opposition moi  je  trouve  que  ce  n’est  pas  la  mer  à  boire. »


Au  bloc  libéral  Marouf  Thiam  la  voix  représentative  du  parti  trouve  un  léger  problème  autour  de  la  question  et  il  l’affiche  clairement :

« le  fait  que  le  budget soit  voté  en  ce  moment à  l’Assemblée et  qu’on  ait  pas  discuté  réellement des  5 milliards par  an  laisse  un  doute  sur  les  fondements  de  la  décision. »

Pour  Mr Morou Sow  de  l’UFR le  ton  est  plus  injonctif  et à  la  limite  même  agressif :

« s’il  perçoit  la  somme sans  informer  les  autres  membres de  l’opposition en  ce  moment  il se  serait  approprié d’une  chose  qui  ne  lui  appartient  pas qu’il  devra  non  seulement  justifier  mais  aussi  rendre  aux  ayant droit. »

                                                                                                                Ousmane Koumanthio Tounkara



LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here