Labé : 6 cas de rougeole diagnostiqués

0

Classée dans la catégorie des maladies à déclaration obligatoire, la rougeole a refait surface et jette une couche d’inquiétudes la population.

Déjà, pour la seule préfecture de Labé pas moins de 6 cas ont été diagnostiqués même si le nombre parait encore un peu bas pour parler d’une épidémie.

Docteur Abdoulaye Diari Diallo chargé de la prévention et de la lutte contre la maladie à la DRS de Labé s’est ouvert à notre rédaction :

« au niveau de la préfecture de Labé pendant la 7 ème semaine épidémiologique on a enregistré 6 cas, trois ont été prélevés et envoyés au niveau central, il y a trois cas qui ont été prélevés et qui sont en attente d’être envoyés à Conakry, on n’a pas dit que l’épidémie est confirmé d’abord…… la contamination de la rougeole se fait surtout par voie aérienne supérieure ,on recommande à la population en cas de toux ou de rhume de ne pas faire face à des gens pour tousser ou éternuer, de mettre un mouchoir devant la bouche.

La majeure partie des cas c’est chez les enfants mais on peut rencontrer des cas chez les adultes aussi. »

Pour l’heure, les 6 cas répertoriés le sont à Hafia, Noussy deux sous préfectures affiliées à Labé les deux cas restants se sont signalés au cœur de la commune urbaine notamment Pounthioun et Donghol.

Ousmane Koumanthio Tounkara

Commentaires

commentaire



PARTAGER
Article précédentAvis de recrutement de Vivo Energy Guinée
Article suivantLabé: échec de la reprise des cours
Aminata.com Guineenews politique Guinée site d'information sur les nouvelles de la République de Guinée. Signalez réagissez : Vous pouvez contacter l’équipe de journalistes qui travaille à Aminata.com pour lui soumettre un texte, témoigner de ce qui vous est arrivé, signaler une information, relever une erreur, réagir à une actualité… Contactez-nous 973-477-6624 USA 224-664-328170 ou le 623 52 6 27 Guinee URL http://aminata.com Email: amadou@aminata.com Régie Publicitaire : 83kindy@gmail.com +224 656 0287 25 Conakry/ +336 98 48 57 52 France

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE