Orange Guinée Orange Guinée

MTN Guinée création de site Guinée

La Semaine culturelle du Cameroun dite semaine du bilinguisme en prélude de la célébration de la 48ème Journée Nationale de la Jeunesse au Cameroun - Guineenews - Aminata Guinea News

Home Libre Opinion La Semaine culturelle du Cameroun dite semaine du bilinguisme en prélude de la célébration de la 48ème Journée Nationale de la Jeunesse au Cameroun

La Semaine culturelle du Cameroun dite semaine du bilinguisme en prélude de la célébration de la 48ème Journée Nationale de la Jeunesse au Cameroun

0

Célébrée dans tout le Cameroun, la semaine culturelle du bilinguisme sous le slogan :  « Le bilinguisme, un atout pour un Cameroun émergent » à travers les établissements de base, secondaires et universitaires des dix régions que compte le Cameroun : le Centre, l’Est, l’Extrême-nord, le Littoral,  le Nord, le Nord-Ouest, l’Ouest, le Sud, le Sud-ouest,  en prélude de la 48ème Fête Nationale de la Jeunesse,  le 11 février 2014 au Cameroun.

Ainsi, les activités étaient dans le cadre du planifiées ning des activités, nous avionscomme suit :

    Des activités de lancement  du 28 janvier au 04 février dans les lieux (Maga, Wum, Ngoyla), les régions et départements : visites de structures, rencontres avec des leaders de jeunes, lancements d’activités dédiées aux jeunes, remises de dons, …

     Des activités de référence : ce sont les manifestations phares organisées sur l’ensemble du territoire national pour permettre à toutes les populations de célébrer à l’unisson, dans l’allégresse et dans la proximité des corps et des esprits la fête nationale de la jeunesse. Ce sont : la  caravane de citoyenneté dans les régions (rencontres d’échanges socio-éducatifs et intergénérationnelles, jeux concours, tables rondes, …), la journée de volontariat (formation de volontaires, causeries éducatives, actions de solidarité, sensibilisation, nettoyage de lieux publics, dons de sang, curages de caniveaux, …). A noter que ces actions étaient réalisées par les élèves, étudiants, volontaires, leaders et responsables de jeunesse.

A LIRE =>  Ibrahima Sory Camara, de la FAC à la formation gratuite des jeunes guinéens

     Les activités délocalisées : ce sont les manifestations programmées de façon autonome dans les différentes circonscriptions et agglomérations  du Cameroun, soit par les autorités compétentes, soit par les organisations de la société civile ou encore des particuliers selon les régions et les ressources disponibles.

    Et les activités de clôture : ce sont des manifestations qui mettront un terme aux festivités marquant la célébration de la 48ème édition de la Fête Nationale de la Jeunesse. Nous avions :

•    le 09 février, la soirée de l’excellence jeunesse (chanson, peinture, projets d’insertion socio-économiques, projets éducatifs, poésie) dont les intervenants sur le territoire national au niveau de chaque département et région,  sont les élèves, étudiants et mouvements de jeunesse ;

•    le 10 février, en soirée, message du chef de l’Etat à la jeunesse sur CRTV (Radio et TV), radio et télévision d’Etat ;

•    Le 11 février, défilé  sur le territoire national dans les dix régions  que compte le Cameroun, des élèves, étudiants, associations et mouvements de jeunesse.

Le défilé du 11 février 2014 à Yaoundé, la capitale politique du Cameroun :
Ce défilé est l’apothéose des activités de cette célébration, qui comprend le bouquet d’ouverture et le corps du défilé lui-même.

    Le bouquet d’ouverture : le défilé s’ouvre par une grande banderole spéciale qui présente l’événement, suivie d’un drapeau de la République, d’une effigie du chef de l’Etat et d’une grande banderole portant le thème en français et en anglais : « Jeunesse, patriotisme et promotion de l’intégration nationale »

A LIRE =>  Message aux élèves et étudiants Guinéens (Opinion)

    Le corps du défilé qui comprend sept catégories qui sont appelées à défiler :

•    L’éducation de base, composé de 70 établissements

•    Les enseignements secondaires, 70 établissements

•    L’enseignement normal

•    L’enseignement supérieur

•    Les structures d’éducation extrascolaire

•    Les associations et mouvements de jeunesse

•    Et la jeunesse des partis politiques

Un défilé rythmé par deux chants patriotiques au niveau de l’éducation de base, les primaires chantent des valeurs telles : l’amour de son pays, la paix, l’intégrité, la solidarité, le travail, l’excellence, etc.

 Un mouvement ‘ensemble exécuté par les élèves, étudiants et  mouvements de jeunesse, a commencé à 09h 20 mn par l’hymne national, suivi de l’audition du message du chef de l’Etat(en français puis en anglais)  non présent avec son épouse. Message dans lequel, le chef de l’Etat camerounais affirme que selon les statistiques, en 2013, l’Etat est parvenu à créer  225. 000 emplois   (165. 000 emplois dans le privé et 60. 000 emplois dans le public) et que l’Etat envisage en 2014 créer en  250. 000 emplois pour l’ensemble du public et privé.

La cérémonie, présidée par le Ministre de la Jeunesse et de l’Education civique, avait vu la participation d’autres principaux acteurs que sont : le Ministre de l’Enseignement Supérieur, le Ministre des Enseignements Secondaires, la Ministre de l’Education de Base,  le Ministre de l’Emploi et de la Formation Professionnelle et d’autres invités de marque,  a pris fin à 12h 15mn à la place du 20 mai, place de la Réunification, au centre ville du Cameroun.

A LIRE =>  Politique : « Faya Millimono est un espion d’Alpha Condé»

Pour la petite histoire, le Cameroun, fête chaque année et cela depuis quarante huit années successives, la fête de la jeunesse au point même que certaines langues se posent déjà la question de l’opportunité et aussi de l’utilité de cette fête, vu  les sommes engagées annuellement sans que les vraies réponses à la précarité et au chômage des jeunes n’aient trouvées de solutions.

Quant aux autres nations qui n’en organisent pas, la question d’organiser une telle fête est bien pertinente et mérite de mures réflexions afin de trouver les bonnes solutions aux vrais problèmes des jeunes loin des slogans creux et  miroitant.

DOUMBOUYA   El hadj   Fodé  Mahmoud, Correspondant Régional en Afrique Centrale et des Grands Lacs d’Aminata.com depuis le Cameroun(Yaoundé).

Kindy Dramé Aminata.com Guineenews politique Guinée site d'information sur les nouvelles de la République de Guinée. Signalez réagissez : Vous pouvez contacter l’équipe de journalistes qui travaille à Aminata.com pour lui soumettre un texte, témoigner de ce qui vous est arrivé, signaler une information, relever une erreur, réagir à une actualité… Contactez-nous 973-477-6624 USA 224-664-328170 ou le 623 52 6 27 Guinee URL http://aminata.com Email: amadou@aminata.com Régie Publicitaire : 83kindy@gmail.com +224 656 0287 25 Conakry/ +336 98 48 57 52 France

LEAVE YOUR COMMENT

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *